Comment répondre à la question d'entretien d'embauche Quels sont vos points faibles

Les entretiens d’embauche sont une étape importante dans le processus de candidature à un poste. C’est l’occasion pour le candidat de montrer ses compétences et son expérience à un employeur potentiel, et de déterminer si le poste est un bon ajustement. 

Les entretiens d’embauche peuvent être stressants, car ils mettent les gens en situation d’être jugés. Les employeurs posent souvent des questions difficiles afin de mieux comprendre les candidats. L’une des questions les plus difficiles que les employeurs posent est: «Quels sont vos points faibles?».

Cette question est difficile à répondre, car il est difficile de parler de ses propres défauts. De plus, les candidats ne veulent pas donner aux employeurs une raison de ne pas les embaucher. Cependant, il est important de bien répondre à cette question, car cela peut montrer aux employeurs que vous êtes capable de reconnaître vos propres défauts et que vous êtes prêt à travailler pour les améliorer. 

Dans cet article, nous allons expliquer comment répondre à la question d’entretien d’embauche «Quels sont vos points faibles?». Nous vous donnerons également des exemples de réponses que vous pouvez utiliser lors de votre prochain entretien d’embauche.

1. Pourquoi les recruterus posent-ils cette question?

Les recruterus posent cette question pour savoir si vous êtes conscient de vos points faibles et si vous êtes prêt à les travailler. Cela leur donne également une idée de votre niveau d’honnêteté et de votre capacité à reconnaître vos propres défauts.

Il est important de noter que les recruterus ne s’attendent pas à ce que vous soyez parfait. Tout le monde a des points faibles et l’employeur veut simplement savoir si vous êtes conscient de vos défauts et si vous êtes prêt à les travailler.

2. Quels sont les types de réponses à éviter?

Il y a plusieurs types de réponses à éviter lorsque l’on est interrogé sur ses points faibles lors d’un entretien d’embauche. Ces réponses peuvent être perçues comme des signes de manque de confiance en soi, de manque d’honnêteté ou de manque de professionnalisme.

Les réponses à éviter sont les suivantes:

-Je n’ai pas de points faibles.

-Je suis trop perfectionniste.

-Je suis trop sensible.

-Je suis trop émotif.

-Je suis trop timide.

-Je manque de confiance en moi.

-Je ne sais pas.

Ces réponses sont fréquentes, mais elles ne sont pas des réponses très efficaces. Ces réponses sont souvent perçues comme des excuses ou des justifications. De plus, ces réponses ne sont pas très spécifiques. Ces réponses ne donnent pas aux employeurs une idée de la façon dont vous pouvez gérer ces traits ou de la façon dont ils peuvent vous aider dans votre travail.

3. Quelles sont les meilleures réponses?

Les meilleures réponses à cette question sont les suivantes:

Je suis parfois trop perfectionniste. Cela peut me faire prendre du retard sur les projets si je suis trop concentré sur les détails. Pour remédier à ce problème, j’essaie de me fixer des deadlines réalistes et de travailler en collaboration avec d’autres personnes.

Je suis parfois trop sensible. Cela peut me faire prendre des décisions émotionnelles au lieu de logiques. Pour remédier à ce problème, j’essaie de prendre le temps de réfléchir avant de prendre des décisions importantes.

Je suis parfois trop émotif. Cela peut me faire perdre mon objectivité. Pour remédier à ce problème, j’essaie de me concentrer sur les faits et de garder une attitude positive.

Je suis parfois trop consciencieux. Cela peut me faire passer trop de temps sur les tâches qui ne sont pas nécessaires. Pour remédier à ce problème, j’essaie de me concentrer sur les tâches les plus importantes et de les prioriser.

Je suis parfois trop déterminé. Cela peut me faire travailler trop dur et trop longtemps. Pour remédier à ce problème, j’essaie de prendre des pauses régulières et de m’accorder du temps pour me détendre.

Je suis parfois trop têtu. Cela peut me faire être inflexible. Pour remédier à ce problème, j’essaie d’être ouvert à la critique et à l’idée que d’autres personnes peuvent avoir raison.

Je suis parfois trop sérieux. Cela peut me faire sembler distant ou arrogant. Pour remédier à ce problème, j’essaie de sourire et de faire preuve d’empathie.Je suis parfois trop réservé. Cela peut me faire avoir du mal à communiquer mes idées. Pour remédier à ce problème, j’essaie d’être plus ouvert et de participer davantage aux conversations.

Publications similaires