Le métier de Community Manager: compétences, tâches et conseils pour réussir

 

Le métier de Community Manager compétences, tâches et conseils pour réussir

 

En tant que Community Manager, votre rôle consiste à créer et à gérer une communauté en ligne autour d’une marque ou d’une entreprise. Ce poste clé implique de nombreuses responsabilités, telles que la gestion des réseaux sociaux, la création de contenu, l’analyse des performances de la communauté, et bien plus encore. Dans cet article, nous allons explorer les compétences nécessaires pour devenir un bon Community Manager, les tâches quotidiennes du métier et les conseils pour réussir dans cette profession en pleine expansion.

 

I. Les compétences nécessaires pour être un bon community manager

Pour être un bon Community Manager, vous devez avoir un ensemble de compétences techniques, relationnelles, créatives et analytiques. Voici un aperçu de chacune de ces compétences :

 

  • Compétences techniques

Le Community Manager doit maîtriser les réseaux sociaux et les outils de gestion de communauté tels que Hootsuite, Buffer, et Sprout Social. Il doit également être capable de créer des visuels de qualité, de tourner et de monter des vidéos.

 

  • Compétences relationnelles

Le Community Manager doit être un excellent communicateur et avoir une capacité d’écoute pour répondre aux besoins et aux attentes de la communauté. Il doit être en mesure d’établir des relations avec les membres de la communauté et les partenaires de l’entreprise.

 

  • Compétences créatives

Le Community Manager doit être capable de créer du contenu attractif et engageant pour la communauté, ainsi que de surveiller les tendances pour proposer des actions innovantes. Il doit également être capable de mener une veille concurrentielle pour se tenir informé des pratiques des concurrents et des tendances du marché.

 

  • Compétences analytiques

Le Community Manager doit être capable de mesurer l’efficacité de ses actions en analysant les données et les performances de la communauté. Il doit également être capable de formuler des rapports précis et de mettre en place des actions correctives pour améliorer les résultats.

 

II. Les tâches du community manager au quotidien

Le Community Manager doit accomplir de nombreuses tâches quotidiennes pour créer et gérer la communauté. Voici quelques-unes des tâches les plus courantes :

 

  • Création et animation de communauté

Le Community Manager doit créer une communauté active et engagée autour de la marque ou de l’entreprise. Il doit encourager les membres de la communauté à participer, à interagir et à partager du contenu.

 

  • Gestion des réseaux sociaux

Le Community Manager doit gérer les comptes de l’entreprise sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram et LinkedIn. Il doit publier régulièrement du contenu attractif et engageant pour la communauté.

 

  • Organisation d’événements en ligne

Le Community Manager peut organiser des événements en ligne tels que des webinaires, des chats en direct ou des concours pour renforcer l’engagement de la communauté.

 

  • Réponse aux commentaires et messages des abonnés

Le Community Manager doit répondre rapidement et de manière appropriée aux commentaires et aux messages des membres de la communauté. Il doit également être capable de résoudre les problèmes et les plaintes des membres de la communauté.

 

  • Création de contenu

Le Community Manager doit être capable de créer du contenu de qualité pour alimenter la communauté sur les réseaux sociaux, le blog ou le site web de l’entreprise. Pour cela, il doit avoir une bonne connaissance des différents formats de contenu (texte, image, vidéo) et des techniques de rédaction, de design et de montage.

 

  • Rédaction d’articles de blog

Le blog est un outil de communication très important pour l’entreprise. Le Community Manager doit être capable de rédiger des articles intéressants, pertinents et qui répondent aux attentes des internautes. Il doit également veiller à ce que le contenu soit optimisé pour le référencement naturel.

 

  • Création de visuels 

Les visuels sont un élément clé de la communication sur les réseaux sociaux. Le Community Manager doit être capable de créer des images attractives et impactantes pour accompagner les publications et améliorer l’engagement de la communauté.

 

  • Tournage et montage de vidéos 

La vidéo est un format de contenu de plus en plus populaire sur les réseaux sociaux. Le Community Manager doit être capable de réaliser des vidéos de qualité professionnelle, depuis la conception du scénario jusqu’au montage final. Il doit également veiller à l’optimisation des vidéos pour leur diffusion sur les différents réseaux sociaux.

 

  • Analyse des performances de la communauté 

Le Community Manager doit être capable de mesurer l’impact de ses actions sur la communauté. Pour cela, il doit utiliser différents outils d’analyse pour suivre l’évolution des indicateurs de performance tels que le nombre de followers, le taux d’engagement ou la portée des publications. Il doit ensuite être en mesure d’interpréter les données et d’élaborer des plans d’action pour améliorer les résultats.

 

  • Suivi des indicateurs de performance 

Le Community Manager doit suivre de près les différents indicateurs de performance pour ajuster sa stratégie de communication en temps réel. Il doit être capable de détecter les tendances, les pics d’activité et les changements de comportement de la communauté pour adapter ses actions en conséquence.

 

  • Élaboration de rapports 

Le Community Manager doit être en mesure de synthétiser les résultats de ses actions et de les présenter sous forme de rapports réguliers à sa hiérarchie. Ces rapports doivent être clairs, concis et pertinents pour permettre une prise de décision éclairée.

 

  • Mise en place d’actions correctives 

Le Community Manager doit être capable de réagir rapidement en cas de baisse de performance ou de crise sur les réseaux sociaux. Il doit être en mesure d’élaborer des plans d’action correctives pour rétablir la situation et limiter les impacts négatifs sur l’image de l’entreprise.

 

  • Veille concurrentielle

La veille concurrentielle est un aspect important du travail du Community Manager. Il est essentiel de surveiller les pratiques des concurrents pour pouvoir proposer des actions innovantes et se démarquer de la concurrence. Pour cela, le Community Manager doit suivre les publications de ses concurrents sur les réseaux sociaux, les actualités de leur site web et les avis des clients.

 

  • Analyse de données 

L’analyse des données est une étape cruciale pour comprendre l’impact des actions menées et ajuster la stratégie en conséquence. Le Community Manager doit être en mesure de recueillir les données nécessaires et d’en tirer des conclusions pertinentes. Il doit également être en mesure de présenter ces données sous forme de rapports clairs et concis pour aider l’entreprise à prendre des décisions éclairées.

 

  • Évaluation de l’efficacité des actions menées 

L’évaluation de l’efficacité des actions menées est un aspect important du travail du Community Manager. Il doit être en mesure d’identifier les actions qui ont fonctionné et celles qui ont moins bien performé. Cela lui permettra d’ajuster la stratégie en conséquence et d’améliorer les résultats à long terme.

 

III. Les conseils pour réussir dans le métier de community manager

 

Maintenant que nous avons vu les compétences nécessaires et les tâches du community manager, voyons quelques conseils pour réussir dans ce métier.

 

  • Se former en continu

Le monde du digital et des réseaux sociaux évolue rapidement. Il est donc essentiel de se tenir informé des dernières tendances et de se former régulièrement. Il existe de nombreuses formations en ligne, des événements dédiés à la communauté et des groupes de discussion sur les réseaux sociaux où vous pouvez échanger avec d’autres professionnels.

 

  • Être organisé et rigoureux

La gestion de communauté est un travail qui nécessite de l’organisation et de la rigueur. Il est important de planifier les publications, de respecter les délais et de garder une trace de toutes les actions menées. Utilisez des outils de gestion de projet pour vous aider à suivre votre travail.

 

  • Avoir une grande capacité d’adaptation

Le monde des réseaux sociaux est en constante évolution. Les plateformes changent régulièrement leur algorithme, de nouveaux réseaux sociaux émergent et les tendances évoluent. Il est donc important de savoir s’adapter rapidement et de rester flexible.

 

  • Cultiver son réseau professionnel

Le community manager doit être en mesure de créer des liens avec les autres professionnels du secteur, les influenceurs et les médias. Il est important de participer à des événements professionnels, de suivre les leaders d’opinion sur les réseaux sociaux et de construire des relations durables avec les partenaires.

 

  • Faire preuve de créativité

Le contenu est la clé de la réussite sur les réseaux sociaux. Pour se démarquer, il est important de proposer un contenu original et créatif. N’hésitez pas à sortir des sentiers battus et à explorer de nouvelles idées.

 

III. Salaire du community manager

Le salaire d’un community manager peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs tels que l’expérience, le secteur d’activité, la taille de l’entreprise, la région géographique et les compétences spécifiques du candidat.

 

En général, un community manager débutant peut s’attendre à gagner un salaire annuel brut moyen compris entre 25 000 et 35 000 euros. Avec l’expérience et la progression de carrière, le salaire moyen peut augmenter jusqu’à 50 000 euros ou plus.

 

Cependant, il convient de noter que les salaires peuvent varier considérablement en fonction du marché local et des conditions spécifiques du poste. Il est donc important de faire des recherches et de discuter des attentes salariales lors de la négociation d’un contrat de travail.

 

FAQs

 

Quelles sont les missions principales du community manager?

Les missions principales du community manager sont la création et l’animation de communauté, la gestion des réseaux sociaux, la réponse aux commentaires et messages des abonnés, la création de contenu, l’analyse des performances de la communauté, la veille concurrentielle et sectorielle.

 

Comment mesurer l’efficacité de son travail en tant que community manager?

Pour mesurer l’efficacité de son travail en tant que community manager, il est important de suivre les indicateurs de performance comme le taux d’engagement, le nombre de mentions j’aime, de commentaires et de partages. Il est également important d’évaluer l’impact de ses actions sur les objectifs de l’entreprise.

 

Quels sont les outils indispensables pour un community manager?

Les outils indispensables pour un community manager sont les outils de gestion de communauté comme Hootsuite

 

Dr. Bacem BENJLIJEL

PhD en Management | Expert en Entretien d'Embauche