Quelles sont les Etapes de Recrutement à la SNCF ? (Un Guide Comple)

Vous rêvez de travailler à la SNCF, l’un des plus grands employeurs de France, qui offre une multitude de métiers dans différents secteurs d’activité ?

Vous vous demandez comment postuler, quels sont les tests à passer, comment réussir les entretiens et quelles sont les conditions d’embauche ?

Vous êtes au bon endroit !

Dans cet article, nous allons vous expliquer en détail les étapes du recrutement à la SNCF, vous donner des conseils et des astuces pour vous préparer au mieux, et vous présenter les métiers possibles à la SNCF.

Suivez le guide !

Voici les points clés à retenir :

  • Le recrutement à la SNCF se déroule en plusieurs étapes : postuler en ligne, tests à distance, entretiens téléphoniques ou vidéos, évaluation des compétences, entretien avec le manager et le manager RH, tests psychotechniques et médicaux, signature du contrat
  • Chaque étape a ses objectifs et ses modalités, qu’il faut connaître et respecter pour maximiser ses chances de réussite
  • La SNCF propose une diversité de métiers, en fonction des profils, des niveaux d’études et des secteurs d’activité
  • Travailler à la SNCF présente des avantages et des inconvénients, qu’il faut peser avant de postuler

Les étapes du recrutement à la SNCF

Le recrutement à la SNCF est un processus rigoureux et sélectif, qui vise à vérifier l’adéquation entre le candidat et le métier visé, ainsi qu’avec les valeurs de l’entreprise.

Voici les différentes étapes du recrutement à la SNCF, ainsi que leurs objectifs et leurs modalités.

Postuler en ligne

La première étape consiste à postuler en ligne sur le site de la SNCF, où vous trouverez toutes les offres d’emploi disponibles.

Vous pouvez effectuer une recherche par métier, par région ou par mot-clé.

Vous pouvez également créer une alerte e-mail pour recevoir les offres correspondant à vos critères.

Pour postuler, vous devez créer votre compte candidat, renseigner vos informations personnelles et professionnelles, et joindre votre CV et votre lettre de motivation.

Il est important de soigner ces documents, qui doivent être clairs, précis et adaptés au métier que vous visez. Vous devez mettre en avant vos compétences, vos expériences et votre motivation pour travailler à la SNCF.

Une fois votre candidature envoyée, vous recevrez un e-mail de confirmation.

Votre dossier sera ensuite examiné par un chargé de recrutement, qui vérifiera si vous correspondez aux critères requis pour le poste. Si c’est le cas, vous serez contacté pour passer à l’étape suivante.

Tests à distance

La deuxième étape consiste à réaliser des tests à distance sur une plateforme dédiée. Ces tests ont pour but d’évaluer votre potentiel intellectuel, votre personnalité et vos aptitudes professionnelles. Ils sont adaptés au métier que vous postulez.

Les tests comprennent généralement :

  • Un test de logique : il s’agit de résoudre des problèmes impliquant des chiffres, des lettres ou des formes géométriques
  • Un test de français : il s’agit de vérifier votre orthographe, votre grammaire et votre compréhension écrite
  • Un test d’anglais : il s’agit de mesurer votre niveau dans cette langue, qui est souvent requise pour certains métiers
  • Un test de personnalité : il s’agit de répondre à des questions sur vos traits de caractère, vos valeurs et vos motivations
  • Un test de mise en situation : il s’agit de réagir face à des situations concrètes liées au métier que vous visez

Les tests sont chronométrés et se font sous surveillance vidéo. Vous devez donc disposer d’un ordinateur avec une webcam et une connexion internet stable. Vous devez également être dans un endroit calme et sans distraction.

Pour réussir les tests, vous devez vous préparer en amont, en vous entraînant sur des sites spécialisés ou des applications mobiles.

Vous devez également être concentré, attentif et honnête lors du passage des tests. Si vous trichez ou si vous ne respectez pas les consignes, vous serez éliminé du processus de recrutement.

Si vous réussissez les tests, vous serez contacté pour passer à l’étape suivante.

Entretiens téléphoniques ou vidéos

La troisième étape consiste à réaliser des entretiens téléphoniques ou vidéos avec un chargé de recrutement et/ou un opérationnel.

Ces entretiens ont pour but de vérifier votre motivation, votre adéquation avec le métier et l’entreprise, et vos compétences techniques.

Les entretiens peuvent durer entre 15 et 45 minutes, selon le poste.

Ils se font généralement via une plateforme de visioconférence, comme Skype ou Teams. Vous devez donc disposer d’un ordinateur avec une webcam et un micro, ou d’un smartphone. Vous devez également être dans un endroit calme et sans distraction.

LIRE  Vermeg - Questions d'entretien d'embauche : Comment décrocher votre poste !

Pour réussir les entretiens, vous devez vous préparer en amont, en vous renseignant sur le métier que vous visez, sur la SNCF et sur ses actualités.

Vous devez également anticiper les questions que l’on pourrait vous poser, et préparer des exemples concrets pour illustrer vos réponses. Vous devez être motivé, professionnel et souriant lors des entretiens. Vous devez également poser des questions pertinentes pour montrer votre intérêt.

Si vous réussissez les entretiens, vous serez contacté pour passer à l’étape suivante.

Évaluation des compétences

La quatrième étape consiste à réaliser une évaluation des compétences sur le terrain ou dans un centre de formation.

Cette évaluation a pour but de vérifier vos aptitudes pratiques et votre capacité à exercer le métier que vous visez.

L’évaluation peut prendre différentes formes, selon le poste :

  • Une mise en situation réelle ou simulée : il s’agit de réaliser une tâche ou une activité liée au métier
  • Un entretien technique : il s’agit de répondre à des questions pointues sur le métier
  • Un test d’habileté : il s’agit de manipuler des objets ou des outils spécifiques au métier
  • Un test de conduite : il s’agit de conduire un véhicule ou un engin ferroviaire

L’évaluation peut durer entre 30 minutes et plusieurs heures, selon le poste. Elle se fait généralement en présence d’un évaluateur ou d’un jury, qui observe et note vos performances.

Pour réussir l’évaluation, vous devez vous préparer en amont, en révisant les connaissances techniques liées au métier. Vous devez également être confiant, attentif et respectueux des consignes lors de l’évaluation. Vous devez montrer votre savoir-faire, votre savoir-être et votre envie d’apprendre.

Si vous réussissez l’évaluation, vous serez contacté pour passer à l’étape suivante.

Entretien avec le manager et le manager RH

La cinquième étape consiste à réaliser un entretien avec le manager et le manager RH du service dans lequel vous postulez. Cet entretien a pour but de valider votre candidature, de discuter des modalités du poste et de répondre à vos questions.

L’entretien peut durer entre 30 minutes et une heure, selon le poste.

Il se fait généralement en face à face, dans les locaux de la SNCF. Vous devez donc vous déplacer jusqu’au lieu indiqué.

Pour réussir l’entretien, vous devez être ponctuel, poli et bien habillé. Vous devez également être motivé, enthousiaste et curieux.

Vous devez exprimer votre intérêt pour le poste, le service et l’entreprise. Vous devez également poser des questions pertinentes sur les missions, les horaires, la rémunération, la formation, etc.

Si vous réussissez l’entretien, vous serez contacté pour passer à l’étape suivante.

Tests psychotechniques et médicaux

La sixième étape consiste à réaliser des tests psychotechniques et médicaux obligatoires pour certains métiers à la SNCF. Ces tests ont pour but de vérifier votre aptitude physique et mentale à exercer le métier que vous visez.

Les tests comprennent généralement :

  • Un test de vision : il s’agit de vérifier votre acuité visuelle, votre champ visuel et votre perception des couleurs
  • Un test d’audition : il s’agit de vérifier votre seuil auditif, votre discrimination auditive et votre localisation sonore
  • Un test de réflexes : il s’agit de mesurer votre temps de réaction, votre coordination motrice et votre équilibre
  • Un test psychologique : il s’agit d’évaluer votre personnalité, votre stress, votre vigilance et votre adaptabilité

Les tests peuvent durer entre une heure et une journée, selon le poste. Ils se font généralement dans un centre médical agréé par la SNCF. Vous devez donc vous déplacer jusqu’au lieu indiqué.

Pour réussir les tests, vous devez être en bonne santé, bien dormir et bien manger avant les tests. Vous devez également être calme, concentré et coopératif lors des tests. Vous devez respecter les consignes et les normes imposées par la SNCF.

Si vous réussissez les tests, vous serez contacté pour passer à l’étape suivante.

Signature du contrat

La dernière étape consiste à signer le contrat de travail avec la SNCF. Ce contrat définit les modalités du poste, comme le statut, la durée, la rémunération, les avantages sociaux, etc.

Il peut s’agir d’un contrat à durée indéterminée (CDI), d’un contrat à durée déterminée (CDD), d’un contrat d’apprentissage ou d’un contrat de professionnalisation.

La signature du contrat se fait généralement en présence du manager et du manager RH du service dans lequel vous allez travailler. Vous devez donc vous déplacer jusqu’au lieu indiqué.

Pour signer le contrat, vous devez être muni de vos documents personnels, comme votre carte d’identité, votre carte vitale, votre RIB, etc.

LIRE  Le Guide Ultime pour Réussir Votre Entretien d’Embauche Chez PwC

Vous devez également lire attentivement le contrat et poser des questions si besoin. Vous devez être satisfait des conditions proposées et motivé pour commencer le poste.

Si vous signez le contrat, vous serez officiellement embauché par la SNCF. Félicitations !

Les métiers possibles à la SNCF

La SNCF est une entreprise qui offre une diversité de métiers, en fonction des profils, des niveaux d’études et des secteurs d’activité.

Que vous soyez passionné par le ferroviaire, le transport, la sécurité, la maintenance, l’ingénierie, le commerce ou encore les ressources humaines, vous trouverez forcément un métier qui vous correspond à la SNCF.

Voici quelques exemples de métiers possibles à la SNCF :

Conducteur de train

Le conducteur de train est le professionnel qui assure la conduite des trains de voyageurs ou de marchandises sur le réseau ferroviaire.

Il est responsable de la sécurité, du confort et du respect des horaires des trains. Il doit maîtriser les règles de circulation ferroviaire, les caractéristiques techniques des matériels roulants et les procédures d’urgence.

Pour devenir conducteur de train à la SNCF, il faut :

  • Avoir au moins 20 ans
  • Avoir un niveau bac ou équivalent
  • Avoir un permis B
  • Réussir les tests de recrutement
  • Suivre une formation interne de 12 mois

Le salaire moyen d’un conducteur de train à la SNCF est de 2 500 euros brut par mois.

Les avantages d’être conducteur de train à la SNCF sont :

  • Exercer un métier passionnant et varié
  • Bénéficier d’une formation continue et d’évolutions possibles
  • Profiter d’un statut protecteur et d’avantages sociaux

Les inconvénients d’être conducteur de train à la SNCF sont :

  • Travailler avec des horaires irréguliers et décalés
  • Supporter une forte pression et une grande responsabilité
  • Subir les aléas du trafic et les incidents

Commercial à bord

Le commercial à bord est le professionnel qui assure l’accueil, l’information, le contrôle et la vente des billets aux voyageurs dans les trains.

Il est chargé de garantir la qualité du service et la satisfaction des clients. Il doit avoir un bon sens du relationnel, une bonne connaissance des produits et des tarifs, et une capacité à gérer les situations difficiles.

Pour devenir commercial à bord à la SNCF, il faut :

  • Avoir au moins 18 ans
  • Avoir un niveau bac ou équivalent
  • Avoir un bon niveau d’anglais
  • Réussir les tests de recrutement
  • Suivre une formation interne de 6 mois

Le salaire moyen d’un commercial à bord à la SNCF est de 1 800 euros brut par mois.

Les avantages d’être commercial à bord à la SNCF sont :

  • Exercer un métier dynamique et convivial
  • Avoir un contact direct avec les clients
  • Bénéficier d’une mobilité géographique et d’évolutions possibles

Les inconvénients d’être commercial à bord à la SNCF sont :

  • Travailler avec des horaires irréguliers et décalés
  • Faire face à des incivilités et des fraudes
  • Porter un uniforme et respecter une image de marque

Agent de sûreté ferroviaire

L’agent de sûreté ferroviaire est le professionnel qui assure la sécurité des personnes et des biens dans les gares et les trains.

Il est chargé de prévenir et de réprimer les actes de malveillance, de violence ou de fraude. Il doit avoir des compétences en matière de secourisme, de self-défense et de droit pénal.

Pour devenir agent de sûreté ferroviaire à la SNCF, il faut :

  • Avoir au moins 21 ans
  • Avoir un niveau bac ou équivalent
  • Avoir un casier judiciaire vierge
  • Réussir les tests de recrutement
  • Suivre une formation interne de 4 mois

Le salaire moyen d’un agent de sûreté ferroviaire à la SNCF est de 1 900 euros brut par mois.

Les avantages d’être agent de sûreté ferroviaire à la SNCF sont :

  • Exercer un métier utile et valorisant
  • Travailler en équipe et en réseau
  • Bénéficier d’une formation continue et d’évolutions possibles

Les inconvénients d’être agent de sûreté ferroviaire à la SNCF sont :

  • Travailler avec des horaires irréguliers et décalés
  • Affronter des situations dangereuses ou conflictuelles
  • Porter un uniforme et une arme

Technicien de maintenance

Le technicien de maintenance est le professionnel qui assure l’entretien, le dépannage et la réparation des matériels roulants ou des infrastructures ferroviaires.

Il est chargé de garantir la fiabilité, la performance et la sécurité des équipements. Il doit avoir des compétences techniques en mécanique, électricité, électronique ou informatique.

Pour devenir technicien de maintenance à la SNCF, il faut :

  • Avoir au moins 18 ans
  • Avoir un niveau bac pro ou BTS dans le domaine technique
  • Réussir les tests de recrutement
  • Suivre une formation interne de 6 mois

Le salaire moyen d’un technicien de maintenance à la SNCF est de 2 000 euros brut par mois.

LIRE  Entretien d'embauche : Pourquoi avez-vous quitté votre entreprise ? Conseils et astuces

Les avantages d’être technicien de maintenance à la SNCF sont :

  • Exercer un métier technique et polyvalent
  • Travailler sur des matériels innovants et variés
  • Bénéficier d’une formation continue et d’évolutions possibles

Les inconvénients d’être technicien de maintenance à la SNCF sont :

  • Travailler avec des horaires irréguliers et décalés
  • Intervenir dans des conditions difficiles ou dangereuses
  • Respecter des normes strictes et des procédures complexes

Ingénieur

L’ingénieur est le professionnel qui conçoit, développe, optimise et supervise les projets techniques ou stratégiques liés au ferroviaire.

Il peut intervenir dans différents domaines, comme l’ingénierie ferroviaire, l’ingénierie système, l’ingénierie informatique ou l’ingénierie financière. Il doit avoir des compétences scientifiques, managériales et relationnelles.

Pour devenir ingénieur à la SNCF, il faut :

  • Avoir au moins 21 ans
  • Avoir un niveau bac +5 dans le domaine technique ou strat
  • Avoir un diplôme d’ingénieur ou un master dans le domaine technique ou stratégique
  • Réussir les tests de recrutement
  • Suivre une formation interne de 12 mois

Le salaire moyen d’un ingénieur à la SNCF est de 3 500 euros brut par mois.

Les avantages d’être ingénieur à la SNCF sont :

  • Exercer un métier créatif et stimulant
  • Participer à des projets d’envergure et d’avenir
  • Bénéficier d’une reconnaissance et d’une autonomie

Les inconvénients d’être ingénieur à la SNCF sont :

  • Travailler avec des contraintes techniques et réglementaires
  • Gérer la complexité et l’incertitude des projets
  • Assumer des responsabilités et des risques

Conclusion

Vous avez maintenant une vision claire des étapes du recrutement à la SNCF, ainsi que des métiers possibles à la SNCF.

Vous savez ce qu’il faut faire pour postuler, vous préparer et réussir les tests et les entretiens. Vous connaissez également les avantages et les inconvénients de travailler à la SNCF.

Si vous êtes motivé, qualifié et passionné par le ferroviaire, n’hésitez pas à consulter les offres d’emploi de la SNCF sur son site. Vous pouvez également contacter un ambassadeur de la SNCF, qui pourra vous renseigner sur les métiers, les formations et les opportunités de carrière.

Nous espérons que cet article vous a été utile et que vous avez trouvé les informations que vous cherchiez. Si vous avez des questions ou des remarques, n’hésitez pas à nous les faire part en commentaire. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Nous vous souhaitons bonne chance pour votre candidature à la SNCF !

Foire aux questions (FAQ)

Voici quelques questions fréquentes que vous pourriez vous poser sur le recrutement à la SNCF :

Quel est le délai de réponse après avoir postulé en ligne ?

Le délai de réponse après avoir postulé en ligne varie selon le poste et le nombre de candidatures reçues. En général, il faut compter entre 15 jours et 2 mois pour recevoir une réponse. Si vous n’avez pas reçu de réponse au bout de 2 mois, vous pouvez considérer que votre candidature n’a pas été retenue.

Quels sont les critères de sélection à la SNCF ?

Les critères de sélection à la SNCF dépendent du métier que vous visez, mais ils sont basés sur trois axes principaux :

  • Les compétences techniques : il s’agit de vérifier si vous avez les connaissances et les aptitudes nécessaires pour exercer le métier
  • Les compétences comportementales : il s’agit de vérifier si vous avez les qualités humaines et relationnelles requises pour travailler à la SNCF
  • L’adéquation avec l’entreprise : il s’agit de vérifier si vous partagez les valeurs et la culture de la SNCF

Comment se préparer aux tests psychotechniques et médicaux ?

Pour se préparer aux tests psychotechniques et médicaux, il faut :

  • Être en bonne santé physique et mentale
  • Bien dormir et bien manger avant les tests
  • Être calme, concentré et coopératif lors des tests
  • Respecter les consignes et les normes imposées par la SNCF

Quels sont les avantages sociaux offerts par la SNCF ?

Les avantages sociaux offerts par la SNCF sont :

  • Une couverture sociale complète (sécurité sociale, mutuelle, prévoyance)
  • Une épargne salariale (intéressement, participation, plan d’épargne entreprise)
  • Une retraite complémentaire (régime spécial ou régime général)
  • Des facilités de transport (carte famille, billets gratuits ou réduits)
  • Des œuvres sociales (comité d’entreprise, chèques vacances, chèques culture)

Suggestions de Lecture:

Retour en haut