15 questions d’entretien d’embauche pour un ingénieur électricien (avec des conseils et exemples de réponses)

Le métier d’ingénieur électricien est à la fois passionnant et exigeant. Il nécessite des compétences techniques, mais aussi des qualités humaines et relationnelles. Si vous postulez à un poste d’ingénieur électricien, vous devez vous préparer à répondre à des questions d’entretien qui vont tester votre savoir-faire, votre motivation et votre personnalité.

Dans cet article, nous vous proposons 15 questions d’entretien d’embauche fréquentes pour un ingénieur électricien, ainsi que des conseils et des exemples de réponses pour vous aider à vous démarquer des autres candidats.

1. Parlez-nous de vous.

C’est une question classique qui sert à briser la glace et à vous présenter brièvement. Vous devez donner un aperçu de votre parcours, de vos expériences et de vos compétences en lien avec le poste. Vous pouvez également mentionner vos centres d’intérêt et vos motivations.

Exemple de réponse :

Je m’appelle Paul, j’ai 28 ans et je suis diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Électricité et de Mécanique. J’ai travaillé pendant trois ans comme ingénieur électricien chez EDF, où j’étais en charge de la conception, de la réalisation et du suivi de projets de production et de distribution d’énergie électrique. J’ai notamment participé à la construction d’une centrale hydroélectrique et à la modernisation du réseau électrique d’une région. Je maîtrise les logiciels de simulation, de calcul et de dessin assisté par ordinateur, ainsi que les normes et les réglementations en vigueur. Je suis passionné par les nouvelles technologies et les énergies renouvelables. Je souhaite rejoindre votre entreprise car je partage ses valeurs et ses ambitions.

2. Quelle est la différence entre un générateur et un alternateur ?

C’est une question technique qui vise à évaluer vos connaissances de base en électricité. Vous devez expliquer clairement et simplement les principes de fonctionnement et les caractéristiques de ces deux dispositifs.

Exemple de réponse :

Un générateur et un alternateur sont deux dispositifs qui convertissent l’énergie mécanique en énergie électrique, en utilisant le phénomène de l’induction électromagnétique. La différence principale est que le générateur produit du courant continu, tandis que l’alternateur produit du courant alternatif. Le générateur est basé sur un champ magnétique fixe et un conducteur rotatif, relié à des bagues collectrices et des balais. L’alternateur est basé sur un champ magnétique rotatif et un conducteur fixe, relié à un redresseur.

3. Quels sont les différents types de câbles utilisés pour les transmissions électriques ?

C’est une question technique qui vise à évaluer vos connaissances des matériaux et des équipements utilisés en électricité. Vous devez présenter les principaux types de câbles et leurs caractéristiques, en fonction de leur capacité thermique et de leur isolation.

Exemple de réponse :

Il existe différents types de câbles utilisés pour les transmissions électriques, selon la tension et la puissance à transporter. On peut les classer en trois catégories, en fonction de leur capacité thermique :

  • Les câbles basse tension, qui transmettent une tension inférieure à 1000 volts. Ils sont généralement constitués de fils de cuivre ou d’aluminium, isolés par du plastique ou du caoutchouc.
  • Les câbles haute tension, qui transmettent une tension comprise entre 1000 et 23000 volts. Ils sont généralement constitués de plusieurs conducteurs, isolés par du papier imprégné d’huile ou de gaz, et protégés par une gaine métallique.
  • Les câbles super tension, qui transmettent une tension supérieure à 23000 volts. Ils sont généralement constitués de conducteurs monocouches, isolés par du polyéthylène réticulé ou du polypropylène, et protégés par une gaine métallique.

4. Quelles sont les normes et les réglementations que vous devez respecter en tant qu’ingénieur électricien ?

C’est une question qui vise à évaluer votre connaissance du cadre légal et réglementaire qui régit l’activité d’ingénieur électricien. Vous devez citer les principales normes et réglementations en vigueur, et expliquer leur importance et leur utilité.

LIRE  Comment Répondre à la Question "Quels sont vos Points Faibles ?"

Exemple de réponse :

En tant qu’ingénieur électricien, je dois respecter les normes et les réglementations qui garantissent la sécurité, la qualité et la performance des installations et des équipements électriques. Parmi les principales normes et réglementations, on peut citer :

  • La norme NF C 15-100, qui définit les règles de conception, de réalisation et de vérification des installations électriques basse tension.
  • La norme NF EN 50110-1, qui définit les règles de sécurité pour les travaux sur les installations électriques haute et basse tension.
  • La norme NF EN 60204-1, qui définit les règles de sécurité pour les machines électriques.
  • La norme NF EN 61000, qui définit les règles de compatibilité électromagnétique pour les appareils électriques et électroniques.
  • Le code du travail, qui définit les obligations de l’employeur et du salarié en matière de santé et de sécurité au travail.
  • Le code de l’énergie, qui définit les règles de production, de transport, de distribution et de consommation de l’énergie électrique.

5. Quels sont les logiciels que vous utilisez en tant qu’ingénieur électricien ?

C’est une question qui vise à évaluer votre maîtrise des outils informatiques utilisés en ingénierie électrique. Vous devez citer les principaux logiciels que vous utilisez, et expliquer leurs fonctionnalités et leurs avantages.

Exemple de réponse :

En tant qu’ingénieur électricien, j’utilise plusieurs logiciels qui me permettent de concevoir, de simuler, de calculer et de dessiner des projets électriques. Parmi les logiciels que j’utilise, on peut citer :

  • MATLAB, qui est un logiciel de calcul numérique et de programmation, qui me permet de modéliser et de simuler des systèmes électriques complexes, et d’analyser des données et des signaux.
  • EPLAN, qui est un logiciel de CAO électrique, qui me permet de réaliser des schémas électriques, des plans de câblage, des nomenclatures et des documentations techniques.
  • CANECO, qui est un logiciel de calcul électrique, qui me permet de dimensionner et de vérifier des installations électriques, en respectant les normes et les réglementations en vigueur.
  • AUTOCAD, qui est un logiciel de dessin assisté par ordinateur, qui me permet de réaliser des plans et des maquettes en 2D ou en 3D, de modifier et de partager des fichiers.

6. Quels sont les principaux défis auxquels vous êtes confronté en tant qu’ingénieur électricien ?

C’est une question qui vise à évaluer votre capacité à identifier et à résoudre les problèmes liés à votre métier. Vous devez présenter les principaux défis auxquels vous êtes confronté, et expliquer comment vous les surmontez.

Exemple de réponse :

En tant qu’ingénieur électricien, je suis confronté à plusieurs défis, tels que :

  • La gestion de projets complexes, qui impliquent de coordonner les différentes phases, les différents acteurs et les différents moyens techniques, humains et financiers.
  • La veille technologique, qui consiste à se tenir informé des évolutions techniques, des innovations et des normes dans le domaine de l’électricité.
  • La maîtrise des risques, qui consiste à prévenir et à réduire les risques liés à l’électricité, tels que les courts-circuits, les surtensions, les incendies.

7. Comment travaillez-vous en équipe avec d’autres ingénieurs ou techniciens ?

C’est une question qui vise à évaluer votre capacité à collaborer avec d’autres professionnels dans le cadre de projets électriques. Vous devez montrer que vous savez communiquer, écouter, partager et respecter les idées et les compétences de chacun.

Exemple de réponse :

Je travaille en équipe avec d’autres ingénieurs ou techniciens en adoptant une attitude constructive et coopérative. Je communique clairement les objectifs, les délais et les responsabilités de chaque membre de l’équipe. Je sollicite et je donne des feedbacks réguliers pour améliorer la qualité du travail. Je partage mes connaissances et mes expériences avec mes collègues, et je suis ouvert à apprendre d’eux. Je respecte les opinions et les décisions de chacun, et je cherche à résoudre les éventuels conflits de manière constructive.

8. Quel est le projet électrique dont vous êtes le plus fier ?

C’est une question qui vise à évaluer votre capacité à présenter vos réalisations professionnelles et à mettre en valeur vos compétences et vos qualités. Vous devez choisir un projet électrique que vous avez mené ou auquel vous avez participé, et qui illustre votre savoir-faire, votre créativité, votre rigueur ou votre sens de l’innovation.

LIRE  Comment décrocher le poste de vos rêves chez Groupe Casino ?

Exemple de réponse :

Le projet électrique dont je suis le plus fier est la conception et la réalisation d’un système de contrôle et de supervision à distance d’une centrale solaire photovoltaïque. J’ai été chargé de définir les besoins, de concevoir l’architecture, de programmer les automates et les interfaces, de tester et de mettre en service le système. Ce projet m’a permis de mettre en œuvre mes compétences en électricité, en automatisme, en informatique et en télécommunication. Il m’a aussi permis de faire preuve de créativité, de rigueur et d’adaptabilité, face aux contraintes techniques, environnementales et économiques.

9. Comment gérez-vous le stress et la pression liés à votre métier ?

C’est une question qui vise à évaluer votre capacité à gérer vos émotions et à faire face aux situations difficiles ou imprévues. Vous devez montrer que vous savez rester calme, concentré et efficace, même sous stress ou sous pression.

Exemple de réponse :

Je gère le stress et la pression liés à mon métier en adoptant une attitude positive et proactive. Je planifie et j’organise mon travail en fonction des priorités et des échéances. Je délègue et je sollicite de l’aide si nécessaire. Je prends du recul et je relativise les problèmes. Je cherche des solutions plutôt que de me focaliser sur les obstacles. Je me fixe des objectifs réalistes et atteignables. Je me récompense et je me félicite pour mes réussites. Je prends soin de ma santé physique et mentale, en faisant du sport, en dormant suffisamment et en me détendant.

10. Quelles sont vos motivations pour travailler dans notre entreprise ?

C’est une question qui vise à évaluer votre intérêt et votre adéquation avec l’entreprise et le poste. Vous devez montrer que vous avez fait des recherches sur l’entreprise, que vous connaissez ses activités, ses valeurs, sa culture et ses projets. Vous devez également expliquer ce qui vous attire et ce que vous pouvez apporter à l’entreprise.

Exemple de réponse :

Je suis motivé pour travailler dans votre entreprise car je partage sa vision et sa mission, qui consistent à développer des solutions électriques innovantes, durables et respectueuses de l’environnement. Je suis impressionné par la diversité et la qualité des projets que vous réalisez, dans des domaines variés comme l’énergie, le transport, l’industrie ou le bâtiment. Je suis attiré par le dynamisme, la créativité et l’excellence qui caractérisent votre équipe d’ingénieurs. Je pense pouvoir apporter à votre entreprise mes compétences techniques, ma capacité d’adaptation, ma curiosité et ma passion pour l’électricité.

11. Comment vous formez-vous et vous mettez-vous à jour dans votre domaine ?

C’est une question qui vise à évaluer votre capacité à apprendre et à vous perfectionner dans votre métier. Vous devez montrer que vous êtes curieux, motivé et autonome dans votre formation. Vous devez également citer les sources et les moyens que vous utilisez pour vous former et vous mettre à jour.

Exemple de réponse :

Je me forme et je me mets à jour dans mon domaine en utilisant différents moyens, tels que :

  • La lecture de revues, de livres, de blogs et de forums spécialisés en électricité, qui me permettent de suivre les actualités, les tendances et les innovations dans mon domaine.
  • La participation à des formations, des conférences, des webinaires, des ateliers et des salons professionnels, qui me permettent d’approfondir mes connaissances, d’échanger avec d’autres experts et de découvrir de nouveaux outils et de nouvelles méthodes.
  • La réalisation de projets personnels, de défis techniques ou de concours, qui me permettent de mettre en pratique mes compétences, de développer ma créativité et de me challenger.
  • La demande de feedbacks, de conseils ou de mentorat, qui me permettent de bénéficier de l’expérience, du savoir-faire et du regard critique de mes collègues, de mes supérieurs ou de mes pairs.

12. Quelles sont vos forces et vos faiblesses en tant qu’ingénieur électricien ?

C’est une question qui vise à évaluer votre capacité à faire preuve d’auto-évaluation et d’honnêteté. Vous devez présenter vos forces et vos faiblesses en tant qu’ingénieur électricien, en les illustrant par des exemples concrets. Vous devez également montrer que vous êtes conscient de vos axes d’amélioration et que vous mettez en œuvre des actions pour les travailler.

LIRE  30 Questions Inconrtournables d'Entretien d'Embauche Assistant Administratif

Exemple de réponse :

Mes forces en tant qu’ingénieur électricien sont :

  • Ma polyvalence, qui me permet de m’adapter à différents types de projets, de domaines et de technologies.
  • Mon sens de l’analyse, qui me permet de comprendre et de résoudre des problèmes complexes, en utilisant des méthodes rigoureuses et des outils performants.
  • Mon sens du service, qui me permet de répondre aux besoins et aux attentes des clients, en leur proposant des solutions adaptées, fiables et durables.

Mes faiblesses en tant qu’ingénieur électricien sont :

  • Ma timidité, qui me rend parfois peu à l’aise dans la prise de parole en public ou dans la négociation avec les fournisseurs.
  • Mon perfectionnisme, qui me pousse parfois à passer trop de temps sur des détails ou à remettre en cause mes choix.
  • Mon manque de confiance en moi, qui me fait parfois douter de mes capacités ou de mes compétences.

Pour pallier ces faiblesses, je mets en place des actions, telles que

  • Suivre des formations ou des coachings en communication, en gestion du stress ou en affirmation de soi, qui me permettent de développer mes compétences relationnelles et de gagner en confiance en moi.
  • Fixer des objectifs SMART (Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporels), qui me permettent de prioriser mes tâches, de respecter les délais et de mesurer mes progrès.
  • Solliciter des feedbacks, des encouragements ou des reconnaissances, qui me permettent de valoriser mes réussites, de reconnaître mes erreurs et de m’améliorer.

13. Quelles sont vos prétentions salariales ?

C’est une question qui vise à évaluer votre connaissance du marché du travail et votre capacité à négocier votre rémunération. Vous devez donner une fourchette de salaire, en tenant compte de votre expérience, de vos compétences, de vos responsabilités et du contexte économique. Vous devez également justifier votre demande, en mettant en avant votre valeur ajoutée pour l’entreprise.

Exemple de réponse :

Selon mes recherches, le salaire moyen d’un ingénieur électricien en France est de 45 000 euros brut par an. En tenant compte de mon expérience de trois ans, de mes compétences techniques et relationnelles, de mes responsabilités dans les projets et du secteur d’activité de votre entreprise, je pense pouvoir prétendre à une rémunération comprise entre 50 000 et 55 000 euros brut par an. Je pense que cette fourchette est raisonnable et cohérente avec le marché. Je pense également que je peux apporter une réelle valeur ajoutée à votre entreprise, en contribuant à la réalisation de projets innovants, performants et respectueux de l’environnement.

14. Avez-vous des questions à nous poser ?

C’est une question qui vise à évaluer votre intérêt et votre implication dans le processus de recrutement. Vous devez poser des questions pertinentes et intelligentes, qui montrent que vous avez fait des recherches sur l’entreprise, que vous êtes curieux et motivé, et que vous souhaitez en savoir plus sur le poste, l’équipe, la culture ou les perspectives d’évolution.

Exemple de questions :

  • Quelles sont les principales qualités que vous recherchez chez un ingénieur électricien ?
  • Quels sont les principaux projets ou les principaux défis auxquels vous êtes confrontés actuellement ou à court terme ?
  • Comment se déroule le processus de recrutement et quelles sont les prochaines étapes ?
  • Comment est organisée l’équipe d’ingénieurs électriciens et comment se passe la collaboration avec les autres services ?
  • Quel est le style de management et la culture d’entreprise au sein de votre entreprise ?
  • Quelles sont les opportunités de formation et de développement professionnel pour un ingénieur électricien dans votre entreprise ?

15. Pourquoi devrions-nous vous embaucher ?

C’est une question qui vise à évaluer votre capacité à vous vendre et à convaincre le recruteur. Vous devez résumer les principaux arguments qui font de vous le candidat idéal pour le poste. Vous devez également montrer votre enthousiasme et votre envie de rejoindre l’entreprise.

Exemple de réponse :

Vous devriez m’embaucher car je possède les compétences techniques, les qualités humaines et la motivation nécessaires pour réussir en tant qu’ingénieur électricien dans votre entreprise. Je suis capable de concevoir, de réaliser et de superviser des projets électriques innovants, performants et respectueux de l’environnement. Je suis capable de travailler en équipe, de communiquer efficacement et de satisfaire les clients. Je suis passionné par l’électricité, curieux des nouvelles technologies et désireux de me former et de me perfectionner. Je suis attiré par votre entreprise, ses valeurs, sa culture et ses ambitions. Je pense pouvoir apporter une réelle valeur ajoutée à votre entreprise et à votre équipe.

Voilà, j’espère que cet article de blog vous a plu et vous a été utile.

Retour en haut