Comment réussir son entretien d’embauche pour opticien ?

L’opticien est un métier passionnant, qui allie technicité, relation client et sens du service. Avec le vieillissement de la population, les débouchés sont nombreux et les opportunités intéressantes. Mais avant de décrocher le job de ses rêves, il faut Convaincre en entretien ! Voici tous nos conseils pour briller face au recruteur.

Les questions fréquentes

Les recruteurs opticiens posent généralement les mêmes types de questions, destinées à évaluer vos compétences techniques, vos aptitudes relationnelles et votre motivation. Préparez-vous à répondre sur :

  • Vos compétences en opticien :
    • Quelles sont les différentes techniques de fabrication ou de montage de verres que vous maîtrisez ?
      • « J’ai travaillé avec différents types de verres : organiques, minéraux, teintés, photochromiques… J’ai appris à les traiter avec différentes machines selon leur nature et leur degré de correction. »
    • Pouvez-vous nous expliquer comment vous procédez pour réaliser un examen de vue ?
      • « Tout d’abord, je fais un entretien préalable avec le client pour comprendre son besoin visuel et recueillir des informations médicales. Ensuite, je fais des tests de vision de loin et de près, avec et sans correction. J’utilise un auto-réfractomètre, un frontofocomètre et d’autres outils pour établir la nouvelle correction si besoin. »
  • Vos aptitudes relationnelles :
    • Comment faites-vous pour conseiller un client qui hésite sur le choix de ses verres ou de sa monture ?
      • « J’écoute attentivement ses critères et préférences pour bien cerner ses besoins, puis je lui présente plusieurs options possibles en lui expliquant les avantages de chacune. Je le guide vers le produit qui lui correspond le mieux tout en respectant son budget. »
  • Votre motivation :
    • Pourquoi souhaitez-vous devenir opticien ? Qu’est-ce qui vous plaît dans ce métier ?
      • « J’ai toujours été passionné par l’optique et le fonctionnement de la vue. J’apprécie le contact avec la clientèle et le fait de pouvoir améliorer durablement leur vision et leur confort visuel. C’est un métier complet, à la fois technique et humain. »

Montrez que vous connaissez bien l’entreprise, son positionnement et ses valeurs, en vous renseignant en amont. N’hésitez pas à poser des questions pertinentes sur le poste, l’équipe ou les perspectives d’évolution pour marquer des points.

Les questions pièges

Certains recruteurs peuvent vous déstabiliser avec des questions très personnelles, négatives ou décousues. Gardez votre calme et répondez avec tact et diplomatie. Exemples :

  • Questions personnelles :
    • Avez-vous un conjoint ? Des enfants ? « Ma situation personnelle n’aura pas d’impact sur ma disponibilité ou mon implication professionnelle. »
  • Questions négatives :
    • Pourquoi ne pas être resté plus longtemps dans vos précédents postes ? « J’ai saisi des opportunités d’évolution qui me permettent aujourd’hui d’avoir une vision 360° du métier, ce qui est un atout. »
  • Questions techniques complexes :
    • Pouvez-vous m’expliquer le principe d’Abbe en optique ? « Le principe d’Abbe stipule que… » Révisez vos classiques !
  • Questions décousues :
    • Quel est votre film préféré ? Répondez brièvement puis recentrez la conversation : « Mais revenons-en à l’optique… »

Les questions bonus

Pour vous démarquer, certains recruteurs optent pour l’originalité. Amusez-vous, sortezen du cadre mais avec tact.

  • Culture générale :
    • Quelles grandes inventions ont marqué l’histoire de l’optique ? Les lunettes, le télescope, le microscope…
  • Logique :
    • Combien de paires de lunettes vend une opticien français en moyenne par an ? Faites un rapide calcul.
  • Personnalité :
    • Quel verre optique seriez-vous et pourquoi ? Jouez le jeu !
  • Mises en situation :
    • Un client réclame un remboursement pour des verres rayés, que faites-vous ? Montrez vos qualités de négociateur.

Soyez créatif et détendez l’atmosphère quand c’est possible, vos interlocuteurs apprécieront votre spontanéité.

En conclusion, préparez-vous sur le fond, gardez votre calme et osez sortir des sentiers battus : la réussite sera au rendez-vous !

Publications similaires