Comment réussir les questions d’entretien dans la restauration ?

Saviez-vous que la restauration est le secteur qui recrute le plus en France, avec plus de 1,3 million de salariés ? Que vous soyez serveur, chef, manager ou autre, réussir son entretien d’embauche dans la restauration n’est pas une mince affaire. Il faut non seulement maîtriser les compétences techniques et relationnelles propres à votre métier, mais aussi savoir vous adapter aux exigences et aux attentes des recruteurs. Dans cet article, nous allons vous aider à vous préparer au mieux à votre entretien, en vous présentant les questions les plus courantes et les meilleures réponses à y apporter.

Nous verrons d’abord comment connaître le secteur de la restauration et ses spécificités. Puis, nous vous donnerons des exemples de questions d’entretien les plus fréquentes et les meilleures réponses. Enfin, nous vous donnerons des recommandations pour vous démarquer des autres candidats et faire la différence.

Connaître le secteur de la restauration et ses spécificités

Dans cette partie, nous vous donnons un aperçu du secteur de la restauration en France, en incluant des chiffres clés, des acteurs majeurs, des segments de marché, et en mettant en avant les tendances actuelles telles que la digitalisation, la responsabilité sociale et environnementale, la diversification de l’offre. De plus, nous soulignons les attentes des recruteurs en insistant sur les compétences transversales et spécifiques requises selon le type de poste visé.

Un secteur en constante évolution

Le secteur de la restauration en France est un pilier économique et culturel du pays. Avec un marché estimé à plus de 60 milliards d’euros en 2023, il est en constante évolution et doit s’adapter aux nouvelles tendances et aux enjeux environnementaux et sociaux. Le secteur se compose de plusieurs types de restauration, selon le mode de service, le type de cuisine, le niveau de gamme, etc. On distingue ainsi la restauration collective, la restauration commerciale, la restauration rapide, et la restauration étoilée.

Parmi les acteurs majeurs du secteur, on peut citer des groupes comme SodexoEliorCompass, des chaînes comme McDonald’sBurger KingKFC, ou encore des chefs renommés comme Alain DucassePaul BocuseAnne-Sophie Pic. Le secteur compte également de nombreux acteurs indépendants, qui représentent plus de 80 % des établissements.

Tendances à suivre

Le secteur de la restauration est soumis à de nombreuses influences et doit se renouveler pour répondre aux attentes des consommateurs. Parmi les tendances actuelles et futures à suivre, on peut citer :

  • La digitalisation offre de nombreuses opportunités aux restaurateurs, comme la réservation en ligne, la commande à distance, le paiement sans contact.
  • La responsabilité sociale et environnementale est devenue cruciale pour les consommateurs, incitant les restaurateurs à adopter des pratiques responsables.
  • La diversification de l’offre est essentielle pour s’adapter aux besoins variés des clients.

Attentes des recruteurs

Le secteur de la restauration est en quête de candidats motivés, compétents et professionnels, capables de s’intégrer et de satisfaire les clients. Les recruteurs recherchent des compétences transversales et spécifiques adaptées au poste, ainsi qu’une bonne connaissance du secteur.

Préparer les questions d’entretien les plus fréquentes et les meilleures réponses

Dans cette partie, nous allons vous présenter les catégories de questions d’entretien les plus courantes dans la restauration, en les classant par exemple en questions générales, questions techniques, questions comportementales, questions de mise en situation, etc. Nous allons vous donner des exemples de questions pour chaque catégorie, en les adaptant au type de poste visé (serveur, chef, manager, etc.). Nous allons vous fournir des conseils et des astuces pour répondre de manière efficace et professionnelle à chaque question, en mettant en avant vos points forts, vos motivations, vos réalisations, etc. Nous allons éviter de vous donner des réponses toutes faites ou génériques, mais plutôt vous encourager à personnaliser vos réponses en fonction de votre parcours, de votre projet professionnel, et du restaurant auquel vous postulez.

Les questions générales

Les questions générales sont celles qui portent sur votre présentation, votre parcours, votre motivation, vos disponibilités, etc. Elles visent à évaluer votre adéquation avec le poste et le restaurant. Voici quelques exemples de questions générales :

Parlez-moi de vous.

Cette question est souvent posée en début d’entretien, et elle vous permet de faire une bonne première impression. Vous devez vous présenter brièvement, en mettant en avant les éléments de votre parcours qui sont pertinents pour le poste. Vous pouvez mentionner votre formation, vos expériences, vos compétences, vos centres d’intérêt, etc. Vous devez être clair, concis et structuré dans votre réponse. Vous pouvez utiliser la méthode PAR (Problème, Action, Résultat) pour illustrer vos propos avec des exemples concrets.

Par exemple : “Je m’appelle Paul, j’ai 25 ans, et je suis diplômé d’un BTS Hôtellerie-Restauration. J’ai travaillé pendant deux ans comme serveur dans un restaurant traditionnel, où j’étais en charge de l’accueil, de la prise de commande, du service et de l’encaissement des clients. J’ai également participé à la gestion des stocks, à la mise en place de la salle, et à la formation des nouveaux employés. J’ai pu développer mes compétences en service client, en travail d’équipe, en hygiène et en sécurité. Je suis passionné par la restauration, et j’aimerais rejoindre votre équipe car je suis attiré par votre concept, votre carte, et votre ambiance.”

Quelles sont vos motivations pour travailler dans la restauration ?

Cette question vise à évaluer votre intérêt pour le secteur et le poste. Vous devez montrer que vous avez une bonne connaissance du métier, que vous êtes conscient des contraintes et des exigences, et que vous avez des sources de satisfaction et de plaisir. Vous devez également montrer que vous avez envie de travailler dans le restaurant auquel vous postulez, en mettant en avant les aspects qui vous plaisent ou vous intriguent.

Par exemple : “Je suis motivé par le fait de travailler dans la restauration car j’aime le contact avec les clients, le travail en équipe, la diversité des tâches, et le challenge quotidien. J’aime aussi apprendre de nouvelles choses, découvrir de nouvelles saveurs, et me perfectionner dans mon métier. Je suis intéressé par votre restaurant car je trouve que vous proposez une cuisine originale, créative et de qualité, qui correspond à mes goûts et à mes valeurs. Je suis également séduit par votre ambiance conviviale, chaleureuse et dynamique, qui me donne envie de faire partie de votre équipe.”

Quelles sont vos disponibilités ?

Cette question vise à vérifier si vous êtes en mesure de respecter les horaires et les jours de travail du restaurant. Vous devez être honnête et réaliste dans votre réponse, en tenant compte de vos contraintes personnelles, professionnelles ou familiales. Vous devez également montrer votre flexibilité et votre adaptabilité, en acceptant de travailler le soir, le week-end, les jours fériés, etc. si cela est nécessaire.

Par exemple : “Je suis disponible immédiatement, et je n’ai pas d’obligations particulières qui pourraient m’empêcher de travailler selon vos besoins. Je suis prêt à travailler en coupure, en continu, ou en extra, selon le planning que vous établirez. Je suis également disposé à travailler le soir, le week-end, les jours fériés, ou pendant les périodes de forte affluence, si cela est requis pour le bon fonctionnement du restaurant.”

Les questions techniques

Les questions techniques sont celles qui portent sur vos connaissances et vos compétences liées au métier. Elles visent à évaluer votre niveau de maîtrise des aspects pratiques et théoriques du poste. Voici quelques exemples de questions techniques :

LIRE  Guide des Questions d’Entretien dans la Grande Distribution (Avec Réponses)

Quelles sont les règles d’hygiène et de sécurité à respecter dans un restaurant ?

Cette question est essentielle, car elle concerne la santé et la sécurité des clients et des employés. Vous devez connaître et appliquer les normes d’hygiène et de sécurité alimentaire, comme la méthode HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point), qui vise à prévenir les risques de contamination, d’intoxication, ou d’allergie. Vous devez également connaître et respecter les règles de sécurité incendie, les consignes d’évacuation, les gestes de premiers secours, etc.

Par exemple : “Les règles d’hygiène et de sécurité à respecter dans un restaurant sont nombreuses et importantes. Elles concernent la réception, le stockage, la préparation, le service, et la conservation des aliments, ainsi que le nettoyage et la désinfection des locaux, du matériel, et du linge. Il faut respecter la chaîne du froid, contrôler les dates de péremption, éviter les contaminations croisées, signaler les allergies, etc. Il faut également respecter les règles de sécurité incendie, comme ne pas encombrer les issues de secours, vérifier les extincteurs, connaître le plan d’évacuation, etc. Il faut aussi savoir comment réagir en cas d’urgence, comme appeler les secours, pratiquer les gestes de premiers secours, etc.”

Comment procéderiez-vous pour prendre la commande d’un client ?

Cette question vise à évaluer votre capacité à assurer un service de qualité, en étant à l’écoute, attentif, et professionnel. Vous devez montrer que vous connaissez les étapes et les techniques pour prendre la commande d’un client, en tenant compte de ses besoins, de ses envies, et de ses éventuelles restrictions. Vous devez également montrer que vous connaissez la carte du restaurant, les plats, les boissons, les prix, les promotions, etc.

Par exemple : “Pour prendre la commande d’un client, je procéderais de la manière suivante : je me présenterais avec le sourire, je lui souhaiterais la bienvenue, je lui proposerais la carte et les suggestions du jour, je lui demanderais s’il a des questions, des préférences, ou des allergies, je lui conseillerais si besoin, je noterais sa commande avec précision, je lui répéterais sa commande pour confirmer, je le remercierais et je lui donnerais un délai approximatif de service. Je m’assurerais également de lui proposer des boissons, des accompagnements, des desserts, ou des cafés, selon ses envies et les opportunités de vente.”

Comment réaliseriez-vous une recette de votre choix ?

Cette question vise à évaluer votre capacité à cuisiner, en étant créatif, rigoureux, et efficace. Vous devez montrer que vous connaissez les ingrédients, les ustensiles, les techniques, et les étapes pour réaliser une recette de votre choix, en respectant les normes de qualité, d’hygiène, et de sécurité. Vous devez également montrer que vous êtes capable d’adapter la recette en fonction des goûts, des saisons, ou des contraintes du restaurant.

Par exemple : « Pour réaliser une recette de mon choix, je choisirais de faire une quiche aux légumes, car c’est un plat simple, savoureux, et équilibré. Pour cela, j’aurais besoin de pâte brisée, d’œufs, de crème, de fromage râpé, et de légumes de saison, comme des courgettes, des tomates, des oignons, etc. Je commencerais par préchauffer le four à 180°C, puis je déroulerais la pâte brisée dans un moule à tarte, et je piquerais le fond avec une fourchette. Ensuite, je laverais et je couperais les légumes en petits morceaux, et je les ferais revenir dans une poêle avec un peu d’huile, du sel, du poivre, et des herbes de Provence. Pendant ce temps, je battrais les œufs avec la crème, le fromage râpé, et un peu de muscade, dans un saladier. Puis, je verserais la préparation sur la pâte, et je répartirais les légumes par-dessus. Enfin, j’enfournerais la quiche pendant 30 minutes, jusqu’à ce qu’elle soit dorée et cuite. Je pourrais adapter la recette en fonction des légumes disponibles, ou en ajoutant du jambon, du saumon, du fromage de chèvre, etc. selon les goûts des clients. »

Les questions comportementales

Les questions comportementales sont celles qui portent sur votre personnalité, vos valeurs, vos attitudes, vos émotions, etc. Elles visent à évaluer votre capacité à gérer les situations difficiles, à travailler en équipe, à vous adapter aux changements, etc. Voici quelques exemples de questions comportementales :

Comment gérez-vous le stress ?

Cette question est fréquente, car le secteur de la restauration est un secteur qui génère beaucoup de stress, que ce soit à cause du rythme, de la pression, des imprévus, des conflits, etc. Vous devez montrer que vous savez gérer le stress de manière positive, en restant calme, concentré, et efficace. Vous devez également montrer que vous savez vous détendre et vous ressourcer après le travail, en pratiquant des activités qui vous font du bien.

Par exemple : “Je gère le stress en respirant profondément, en me fixant des objectifs réalisables, et en me concentrant sur les priorités. Je ne me laisse pas déborder par les émotions négatives, et je cherche toujours à trouver des solutions aux problèmes. Je communique avec mes collègues et mon manager, et je demande de l’aide si besoin. Je sais aussi me détendre après le travail, en faisant du sport, en écoutant de la musique, ou en passant du temps avec mes proches.”

Comment travaillez-vous en équipe ?

Cette question est importante, car le secteur de la restauration est un secteur qui nécessite un travail d’équipe, entre les différents postes, les différents services, et les différents établissements. Vous devez montrer que vous savez travailler en équipe, en étant coopératif, solidaire, respectueux, et à l’écoute. Vous devez également montrer que vous savez vous intégrer à une équipe, en respectant les règles, les consignes, et les procédures.

Par exemple : “Je travaille en équipe en étant à l’écoute, en partageant les informations, en donnant des feedbacks, et en proposant des idées. Je respecte les rôles et les responsabilités de chacun, et je m’adapte aux besoins et aux demandes de mes collègues. Je suis solidaire et je n’hésite pas à aider ou à remplacer un collègue en difficulté. Je respecte les règles, les consignes, et les procédures de l’équipe, et je contribue à l’amélioration continue du service.”

Comment réagissez-vous face à un client mécontent ?

Cette question vise à évaluer votre capacité à gérer les situations conflictuelles, à désamorcer les tensions, et à fidéliser les clients. Vous devez montrer que vous savez faire preuve de professionnalisme, d’empathie, et de diplomatie face à un client mécontent. Vous devez également montrer que vous savez identifier la cause du mécontentement, proposer une solution adaptée, et présenter des excuses sincères.

Par exemple : “Je réagis face à un client mécontent en restant calme, poli, et courtois. Je l’écoute attentivement, je reformule son problème, et je lui exprime ma compréhension. Je lui demande ce qu’il attend de moi, et je lui propose une solution adaptée, comme un geste commercial, un échange, un remboursement, etc. Je lui présente des excuses sincères, et je lui assure que je vais faire le nécessaire pour éviter que cela se reproduise. Je le remercie de sa confiance, et je lui souhaite une bonne journée.”

Les questions de mise en situation

Les questions de mise en situation sont celles qui vous placent dans un scénario hypothétique, et qui vous demandent comment vous réagiriez ou que vous feriez. Elles visent à évaluer votre capacité à appliquer vos connaissances et vos compétences dans des situations concrètes, à faire preuve de créativité, de réflexion, et de bon sens. Voici quelques exemples de questions de mise en situation :

LIRE  Le Salaire d'un Commandant de Bord chez Air France : Décryptage des Chiffres

Que feriez-vous si vous deviez servir un groupe de 20 personnes qui arrivent sans réservation ?

Cette question vise à évaluer votre capacité à gérer les imprévus, à organiser le service, et à satisfaire les clients. Vous devez montrer que vous savez faire preuve de réactivité, de flexibilité, et de communication.

Par exemple : “Si je devais servir un groupe de 20 personnes qui arrivent sans réservation, je ferais d’abord le point avec mon manager, pour savoir s’il y a de la place disponible, et si le personnel et le matériel sont suffisants. Ensuite, je les accueillerais avec le sourire, je les installerais à une table adaptée, et je leur proposerais la carte et les suggestions du jour. Je prendrais leur commande rapidement, en leur demandant s’ils ont des préférences ou des allergies. Je transmettrais leur commande en cuisine, en précisant qu’il s’agit d’un groupe. Je leur servirais les plats et les boissons, en vérifiant que tout est conforme et à leur goût. Je resterais attentif à leurs besoins, et je leur proposerais des desserts ou des cafés. Je leur présenterais l’addition, en leur proposant un moyen de paiement adapté. Je les remercierais de leur visite, et je leur demanderais leur avis sur le service.”

Que feriez-vous si vous deviez réaliser une recette que vous ne connaissez pas ?

Cette question vise à évaluer votre capacité à apprendre, à innover, et à cuisiner. Vous devez montrer que vous savez faire preuve de curiosité, de rigueur, et d’efficacité.

Par exemple : “Si je devais réaliser une recette que je ne connais pas, je chercherais d’abord à me renseigner sur la recette, en demandant à mon manager, à mes collègues, ou en consultant des sources fiables, comme des livres, des sites, ou des vidéos. Je noterais les ingrédients, les ustensiles, les techniques, et les étapes nécessaires. Ensuite, je rassemblerais le matériel et les produits, en vérifiant leur qualité, leur quantité, et leur fraîcheur. Puis, je suivrais les instructions, en respectant les dosages, les temps de cuisson, les assaisonnements, etc. Je goûterais et je rectifierais si besoin. Enfin, je dresserais et je décorerais le plat, en respectant les normes de présentation et d’hygiène.”

Que feriez-vous si vous deviez gérer un conflit entre deux collègues ?

Cette question vise à évaluer votre capacité à gérer les relations humaines, à résoudre les problèmes, et à maintenir un climat de travail sain. Vous devez montrer que vous savez faire preuve de diplomatie, de médiation, et de respect face à un conflit entre deux collègues. Vous devez également montrer que vous savez identifier la source du conflit, écouter les points de vue de chacun, proposer des solutions acceptables, et restaurer la confiance et la coopération.

Par exemple : “Si je devais gérer un conflit entre deux collègues, je ferais d’abord en sorte de les isoler du reste de l’équipe, pour éviter que le conflit ne s’envenime ou ne se propage. Ensuite, je les écouterais calmement et attentivement, en leur demandant de s’exprimer chacun leur tour, sans les interrompre ni les juger. Je reformulerais leurs propos, pour vérifier que j’ai bien compris leurs positions, leurs sentiments, et leurs besoins. Puis, je chercherais à trouver un terrain d’entente, en leur demandant ce qu’ils attendent de l’autre, et en leur proposant des solutions qui soient satisfaisantes pour les deux parties. Je les encouragerais à se mettre d’accord sur un plan d’action, et à s’engager à le respecter. Enfin, je les féliciterais pour leur effort, et je les inciterais à se réconcilier, en leur rappelant l’importance du travail d’équipe et de la solidarité.”

Se démarquer des autres candidats et faire la différence

Dans cette partie, nous allons vous donner des astuces et des conseils pour sortir du lot et marquer les esprits des recruteurs lors de votre entretien dans la restauration. Nous allons vous expliquer comment valoriser votre candidature, comment montrer votre motivation et votre enthousiasme, comment démontrer votre connaissance du secteur et de l’entreprise, comment soigner votre communication non verbale, et comment conclure l’entretien sur une note positive.

Valoriser votre candidature

Pour se démarquer des autres candidats, il ne suffit pas de répondre aux questions du recruteur, il faut aussi savoir se vendre et mettre en avant vos atouts. Pour cela, vous devez identifier vos points forts, vos réalisations, vos compétences, et les illustrer avec des exemples concrets et quantifiables. Vous devez également identifier vos points faibles, et les transformer en opportunités d’amélioration ou de formation. Vous devez éviter les réponses trop génériques ou trop modestes, et plutôt adopter une attitude positive et confiante.

Par exemple : “Je pense que je suis un bon candidat pour le poste de serveur, car j’ai une expérience de deux ans dans un restaurant similaire au vôtre, où j’ai pu fidéliser une clientèle exigeante et augmenter le chiffre d’affaires de 15%. Je maîtrise les techniques de service, les règles d’hygiène, et les logiciels de caisse. Je suis également polyvalent, dynamique, et souriant. Je sais que je dois encore progresser sur mon niveau d’anglais, mais je suis motivé pour suivre une formation et améliorer mes compétences linguistiques.”

Montrer votre motivation et votre enthousiasme

Pour se démarquer des autres candidats, il ne suffit pas de dire que vous êtes motivé, il faut aussi le montrer et le faire ressentir au recruteur. Pour cela, vous devez exprimer votre intérêt pour le secteur de la restauration, pour le poste, et pour l’entreprise. Vous devez également montrer votre curiosité, votre envie d’apprendre, et votre capacité à vous projeter. Vous devez éviter les réponses trop vagues ou trop superficielles, et plutôt adopter une attitude passionnée et engagée.

Par exemple : “Je suis très motivé pour travailler dans la restauration, car c’est un secteur qui me passionne depuis toujours. J’aime le contact avec les clients, le travail en équipe, la diversité des tâches, et le challenge quotidien. J’aime aussi apprendre de nouvelles choses, découvrir de nouvelles saveurs, et me perfectionner dans mon métier. Je suis très intéressé par le poste de serveur, car je pense avoir les compétences et les qualités requises pour assurer un service de qualité, fidéliser les clients, et contribuer au développement du restaurant. Je suis également très attiré par votre entreprise, car je partage vos valeurs, votre vision, et votre ambition. Je suis curieux de connaître votre fonctionnement, votre culture, et vos projets. Je me vois bien évoluer au sein de votre équipe, et participer à votre réussite.”

Démontrer votre connaissance du secteur et de l’entreprise

Pour se démarquer des autres candidats, il ne suffit pas de postuler, il faut aussi se renseigner et se documenter sur le secteur de la restauration et sur l’entreprise qui vous intéresse. Pour cela, vous devez effectuer des recherches sur internet, sur les réseaux sociaux, sur les sites spécialisés, etc. Vous devez également poser des questions pertinentes au recruteur, qui montrent votre intérêt et votre implication. Vous devez éviter les réponses trop générales ou trop floues, et plutôt adopter une attitude informée et proactive.

Par exemple : “Je connais bien le secteur de la restauration, car je m’y intéresse depuis longtemps. Je suis au courant des tendances actuelles et futures, des enjeux et des défis, des acteurs et des segments de marché. Je connais également bien votre entreprise, car j’ai consulté votre site web, votre page Facebook, et votre compte Instagram. J’ai été séduit par votre concept, votre carte, et votre ambiance. J’ai aussi lu des articles et des témoignages sur votre histoire, vos valeurs, et vos objectifs. J’aimerais d’ailleurs vous poser quelques questions sur votre stratégie, votre organisation, et vos perspectives d’évolution.”

Soigner votre communication non verbale

Pour se démarquer des autres candidats, il ne suffit pas de dire les bonnes choses, il faut aussi les dire de la bonne manière. Pour cela, vous devez soigner votre communication non verbale, c’est-à-dire tout ce qui relève de votre apparence, de votre gestuelle, de votre regard, de votre voix, etc. Vous devez éviter les signaux négatifs, comme une tenue négligée, une posture fermée, un regard fuyant, une voix monotone, etc. Vous devez plutôt adopter une communication positive, qui renforce votre crédibilité, votre confiance, et votre sympathie.

LIRE  Entretiens d'embauche chez Del Arte: processus, conseils et astuces

Conclure l’entretien sur une note positive

Pour se démarquer des autres candidats, il ne suffit pas de réussir l’entretien, il faut aussi le terminer de manière positive. Pour cela, vous devez remercier le recruteur, résumer les points clés de votre candidature, exprimer votre intérêt pour le poste et l’entreprise, et demander la suite du processus. Vous devez éviter les erreurs, comme partir trop vite, oublier de saluer, ou relancer trop souvent. Vous devez plutôt adopter une attitude courtoise, enthousiaste, et professionnelle.

Par exemple : « Je vous remercie pour cet entretien, qui m’a permis de mieux connaître le poste, l’entreprise, et vos attentes. Je pense que je suis le candidat idéal pour ce poste, car j’ai l’expérience, les compétences, et la motivation nécessaires pour assurer un service de qualité, fidéliser les clients, et contribuer au développement du restaurant. Je suis très intéressé par cette opportunité, et j’espère avoir l’occasion de vous rejoindre prochainement. Quelle est la suite du processus de recrutement ? Quand puis-je espérer avoir de vos nouvelles ?”

Conclusion

Vous avez appris dans cet article comment préparer et réussir un entretien dans la restauration, en connaissant le secteur et ses spécificités, en préparant les questions d’entretien les plus fréquentes et les meilleures réponses, et en vous démarquant des autres candidats et en faisant la différence. Ces conseils vous aideront à valoriser votre candidature, à montrer votre motivation et votre enthousiasme, à démontrer votre connaissance du secteur et de l’entreprise, à soigner votre communication non verbale, et à conclure l’entretien sur une note positive. En appliquant ces conseils, vous augmenterez vos chances de décrocher le poste de vos rêves dans la restauration.

N’attendez plus, et mettez en pratique ces conseils dès maintenant ! Préparez votre CV, votre lettre de motivation, et votre entretien avec soin. Faites des recherches sur le secteur de la restauration et sur l’entreprise qui vous intéresse. Soyez prêt à répondre aux questions du recruteur avec confiance et professionnalisme. Montrez votre intérêt, votre passion, et votre personnalité. Vous verrez, vous ferez la différence !

Si vous avez aimé cet article, n’oubliez pas de le partager avec vos amis, vos collègues, ou votre réseau. Vous leur rendrez service, et vous nous aiderez à faire connaître notre blog. Merci d’avance ! 😊

Retour en haut
Clicky