Comment réussir votre entretien d’embauche de délégué médical ?

Vous êtes candidat au poste de délégué médical, un métier passionnant et exigeant qui consiste à promouvoir les produits d’un laboratoire pharmaceutique auprès des professionnels de santé.

Vous avez décroché un entretien d’embauche avec le recruteur, et vous vous demandez comment vous préparer au mieux pour faire la différence.

Pas de panique, nous sommes là pour vous aider !

Dans cet article, nous allons vous donner des conseils pratiques pour réussir votre entretien d’embauche de délégué médical. Nous allons voir comment :

  • Se renseigner sur l’entreprise et ses produits
  • Anticiper les questions fréquentes et y répondre efficacement
  • Mettre en valeur ses atouts et ses réalisations
  • Conclure l’entretien avec brio

Suivez le guide !

Se renseigner sur l’entreprise et ses produits

Le premier conseil que nous pouvons vous donner est de faire des recherches approfondies sur l’entreprise et ses produits avant l’entretien. Cela vous permettra de :

  • Montrer votre intérêt et votre motivation pour le poste
  • Adapter votre discours en fonction du profil de l’entreprise et de ses besoins
  • Préparer des arguments solides pour vendre les produits de l’entreprise
  • Anticiper les questions techniques ou commerciales que le recruteur pourrait vous poser

Pour vous renseigner sur l’entreprise, vous pouvez consulter :

  • Son site web officiel, où vous trouverez des informations sur son historique, sa culture, ses valeurs, ses objectifs, ses clients, ses partenaires, etc.
  • Ses réseaux sociaux, où vous pourrez suivre son actualité, ses événements, ses publications, ses avis, etc.
  • Ses articles de presse, où vous pourrez découvrir ses innovations, ses succès, ses projets, ses défis, etc.
  • Ses rapports annuels, où vous pourrez analyser ses chiffres clés, ses résultats financiers, ses stratégies, ses perspectives, etc.

Pour vous renseigner sur les produits de l’entreprise, vous pouvez vous procurer :

  • Des échantillons, que vous pourrez tester, comparer, évaluer, etc.
  • Des brochures, où vous trouverez des informations sur les caractéristiques, les avantages, les effets secondaires, les prix, les modalités de prescription, etc.
  • Des études cliniques, où vous pourrez vérifier les preuves scientifiques, les données statistiques, les témoignages, etc.

Utilisez ces informations pour préparer votre argumentaire de vente, en mettant en avant les points forts des produits de l’entreprise, les besoins qu’ils répondent, les bénéfices qu’ils apportent, les solutions qu’ils proposent, etc.

Anticiper les questions fréquentes et y répondre efficacement

Le deuxième conseil que nous pouvons vous donner est d’anticiper les questions que le recruteur pourrait vous poser lors de l’entretien, et de préparer des réponses claires, précises et convaincantes. Les questions d’entretien pour les délégués médicaux portent généralement sur :

  • La présentation personnelle : le recruteur voudra savoir qui vous êtes, quel est votre parcours, quelles sont vos motivations, etc. Soyez sincère, professionnel et enthousiaste.
  • La connaissance des produits et de l’entreprise : le recruteur voudra vérifier si vous avez bien fait vos recherches, si vous connaissez les produits de l’entreprise, si vous êtes capable de les vendre, etc. Montrez que vous êtes informé, intéressé et compétent.
  • Les compétences commerciales : le recruteur voudra évaluer si vous avez les qualités requises pour être un bon vendeur, si vous savez communiquer, négocier, persuader, fidéliser, etc. Démontrez que vous êtes dynamique, persuasif et à l’écoute.
  • L’organisation du travail : le recruteur voudra savoir comment vous gérez votre temps, votre territoire, vos objectifs, vos priorités, etc. Prouvez que vous êtes autonome, organisé et rigoureux.
  • Les prétentions salariales : le recruteur voudra connaître vos attentes en termes de rémunération, de primes, de frais, etc. Soyez réaliste, cohérent et négociable.

Pour répondre efficacement à ces questions, nous vous conseillons d’utiliser la méthode STAR (Situation, Tâche, Action, Résultat), qui consiste à illustrer vos propos avec des exemples concrets tirés de vos expériences passées.

Par exemple :

Question : Comment avez-vous convaincu un médecin réticent à prescrire votre produit ?

Réponse : J’ai rencontré un médecin qui était sceptique sur l’efficacité de mon produit, car il avait eu de mauvais retours de ses patients. J’ai commencé par l’écouter attentivement, pour comprendre ses objections et ses besoins. Ensuite, je lui ai présenté les arguments scientifiques et commerciaux de mon produit, en lui montrant des études cliniques, des témoignages, des comparatifs, etc. Je lui ai également proposé de lui envoyer des échantillons gratuits, pour qu’il puisse tester le produit lui-même et le faire essayer à ses patients. Enfin, je lui ai demandé son avis, et je l’ai rassuré sur les garanties et le suivi que je pouvais lui offrir. Grâce à cette démarche, j’ai réussi à le convaincre de prescrire mon produit, et j’ai gagné sa confiance et sa fidélité.

Évitez les pièges à éviter lors de l’entretien, tels que :

  • Être trop vague, trop long, trop négatif, trop arrogant, etc.
  • Critiquer vos anciens employeurs, vos concurrents, vos collègues, etc.
  • Mentir, exagérer, inventer, etc.
  • Parler de sujets personnels, politiques, religieux, etc.

Préparez également des questions à poser au recruteur, en lien avec le poste, l’entreprise, les conditions de travail, etc. Cela montrera votre curiosité, votre implication et votre sérieux. Par exemple :

  • Quelles sont les principales missions et responsabilités du délégué médical ?
  • Quels sont les objectifs et les indicateurs de performance du délégué médical ?
  • Quels sont les produits phares et les nouveautés de l’entreprise ?
  • Quelle est la politique de formation et d’évolution de l’entreprise ?
  • Quel est le mode de rémunération et les avantages du délégué médical ?

Mettre en valeur ses atouts et ses réalisations

Le troisième conseil que nous pouvons vous donner est de mettre en valeur vos atouts et vos réalisations lors de l’entretien, afin de vous différencier des autres candidats et de marquer l’esprit du recruteur. Pour cela, vous pouvez :

  • Mettre en avant vos points forts, vos qualités, vos compétences, etc. Par exemple, si vous êtes diplômé d’une école de commerce, si vous avez une expérience dans le secteur médical, si vous maîtrisez une langue étrangère, etc.
  • Mettre en avant vos succès, vos résultats, vos récompenses, etc. Par exemple, si vous avez atteint ou dépassé vos objectifs commerciaux, si vous avez fidélisé ou conquis de nouveaux clients, si vous avez reçu des félicitations ou des distinctions, etc.
  • Mettre en avant vos preuves, vos chiffres, vos témoignages, etc. Par exemple, si vous avez un portefeuille clients, des rapports d’activité, des lettres de recommandation, etc.

Pour vous valoriser sans vous vanter, vous pouvez utiliser des formules telles que :

  • Je pense que je peux apporter une valeur ajoutée à votre entreprise, car …
  • J’ai eu l’occasion de démontrer mes compétences dans tel domaine, en …
  • Je suis fier d’avoir réalisé tel projet, qui a permis de …

Soyez confiant, mais pas arrogant. Soyez modeste, mais pas timide. Soyez positif, mais pas naïf.

Conclure l’entretien avec brio

Le quatrième et dernier conseil que nous pouvons vous donner est de conclure l’entretien sur une note positive, afin de laisser une bonne impression au recruteur et de renforcer votre candidature. Pour cela, vous pouvez :

  • Continuer à remercier le recruteur pour son temps, son écoute, son intérêt, etc.
  • Résumer vos motivations, vos atouts, vos envies, etc.
  • Exprimer votre enthousiasme, votre disponibilité, votre impatience, etc.
  • Demander au recruteur quelles sont les prochaines étapes du processus de recrutement, et quand vous aurez de ses nouvelles.
  • Saluer le recruteur avec courtoisie et respect.

Voici un exemple de conclusion d’entretien :

“Je vous remercie infiniment pour cet entretien, qui a été très enrichissant et instructif pour moi. Je suis convaincu que le poste de délégué médical correspond parfaitement à mon profil, à mes compétences et à mes aspirations. Je suis très motivé à rejoindre votre entreprise, qui me semble être une référence dans le secteur pharmaceutique. Je suis disponible immédiatement, et je serais ravi de faire partie de votre équipe. Quelles sont les prochaines étapes du processus de recrutement ? Quand puis-je espérer avoir de vos nouvelles ? Je vous remercie encore pour votre attention, et je vous souhaite une excellente journée. Au revoir.”

Conclusion

Vous voilà prêt à affronter votre entretien d’embauche de délégué médical avec confiance et sérénité. Nous espérons que cet article vous a été utile, et que vous avez trouvé des conseils pratiques pour vous préparer et vous démarquer. N’oubliez pas de :

  • Vous renseigner sur l’entreprise et ses produits
  • Anticiper les questions fréquentes et y répondre efficacement
  • Mettre en valeur vos atouts et vos réalisations
  • Conclure l’entretien avec brio

Nous vous souhaitons bonne chance, et nous vous invitons à partager votre expérience et vos questions en commentaire. À bientôt !

Publications similaires