Comment Choisir et Présenter les Compétences à Mettre sur son CV en 2024?

Vous êtes à la recherche d’un emploi ou d’une formation et vous voulez optimiser votre dossier de candidature ?

Vous vous demandez quelles sont les compétences à mettre sur votre CV pour attirer l’attention des recruteurs et vous démarquer des autres postulants ?

Vous voulez savoir comment choisir les compétences les plus pertinentes et adaptées au poste et au secteur visés ?

Vous voulez apprendre à présenter vos compétences de manière efficace et accrocheuse sur votre CV ?

Vous voulez connaître les compétences les plus recherchées et appréciées par les employeurs en 2024?

Si vous avez répondu oui à ces questions, alors cet article est fait pour vous !

Dans cet article, vous allez découvrir :

  • Les types de compétences à mettre sur un CV (soft skills, hard skills, compétences techniques, informatiques, linguistiques, etc.).
  • Les méthodes pour choisir les compétences les plus pertinentes et adaptées au poste et au secteur visés, en fonction de l’offre d’emploi et du profil du candidat.
  • Les différentes manières de présenter ses compétences sur un CV, en utilisant le profil de CV, les expériences professionnelles ou la rubrique compétences.
  • Les compétences les plus demandées et valorisées par les recruteurs en 2024, selon les métiers et les domaines d’activité.
  • Les erreurs à éviter sur la rubrique compétences de son CV, comme surcharger, sous-estimer ou mentir sur ses compétences.

Suivez ces conseils et vous verrez que votre CV sera plus attractif, plus convaincant et plus performant. Vous augmenterez ainsi vos chances de décrocher le poste ou la formation de vos rêves. Alors, sans plus attendre, commençons !

Les types de compétences à mettre sur un CV

Une compétence de CV est une aptitude, une connaissance ou un savoir-faire que vous possédez et qui peut être utile pour exercer un métier ou une activité. Les compétences sont importantes à mentionner sur votre CV car elles permettent de montrer aux recruteurs ce que vous savez faire, ce que vous pouvez apporter à l’entreprise et comment vous pouvez vous adapter aux situations professionnelles.

Il existe deux grands types de compétences :

  • les compétences personnelles ou transversales (soft skills)
  • et les compétences professionnelles ou techniques (hard skills).

Les compétences personnelles ou transversales (soft skills)

Les compétences personnelles ou transversales sont les qualités humaines, comportementales ou relationnelles que vous avez développées au cours de votre vie personnelle, scolaire ou professionnelle. Elles sont liées à votre personnalité, à votre attitude, à votre façon de communiquer, de travailler en équipe, de résoudre des problèmes, de gérer votre temps, de faire preuve de créativité, etc.

Les compétences personnelles sont de plus en plus recherchées et appréciées par les recruteurs, car elles sont essentielles pour s’adapter aux changements, aux innovations et aux exigences du monde du travail actuel. Elles sont aussi difficiles à évaluer et à enseigner, ce qui les rend précieuses et uniques.

Voici quelques exemples de compétences personnelles :

  • L’esprit d’initiative
  • La capacité d’adaptation
  • Le sens des responsabilités
  • La motivation
  • L’autonomie
  • La curiosité
  • La rigueur
  • L’organisation
  • La gestion du stress
  • La confiance en soi
  • L’empathie
  • L’écoute
  • La communication
  • Le leadership
  • Le travail en équipe
  • La négociation
  • La résolution de conflits
  • La créativité
  • L’innovation
  • La pensée critique
  • La prise de décision
  • La résolution de problèmes
  • L’analyse de données
  • L’apprentissage continu

Les compétences professionnelles ou techniques (hard skills)

Les compétences professionnelles ou techniques sont les savoir-faire, les connaissances ou les aptitudes spécifiques que vous avez acquises dans le cadre de votre formation, de vos expériences professionnelles ou de vos loisirs. Elles sont liées à votre domaine d’expertise, à votre métier ou à votre secteur d’activité. Elles sont souvent mesurables, certifiables ou vérifiables.

Les compétences professionnelles sont indispensables pour exercer certaines fonctions ou tâches, car elles démontrent votre niveau de compétence, votre qualification ou votre spécialisation. Elles sont aussi évolutives, car elles doivent être mises à jour et renforcées en fonction des besoins du marché, des technologies ou des normes.

Voici quelques exemples de compétences professionnelles :

  • La maîtrise d’un logiciel, d’un outil ou d’une machine
  • La connaissance d’une langue étrangère
  • La possession d’un diplôme, d’un certificat ou d’une habilitation
  • La pratique d’une méthode, d’une technique ou d’un protocole
  • La réalisation d’un projet, d’un produit ou d’un service
  • La gestion d’un budget, d’un planning ou d’une équipe
  • Le respect des règles, des normes ou des procédures
  • L’application des concepts, des théories ou des principes

Les autres types de compétences à mettre sur un CV

Il existe d’autres types de compétences qui peuvent être utiles à mentionner sur votre CV, en fonction du poste ou du secteur visés. Il s’agit de compétences qui ne sont pas forcément liées à votre personnalité ou à votre métier, mais qui peuvent vous donner un avantage ou vous distinguer des autres candidats.

Voici quelques exemples d’autres types de compétences :

  • Les compétences informatiques : il s’agit de la maîtrise des outils numériques, comme les logiciels de bureautique, les réseaux sociaux, les plateformes en ligne, les systèmes d’exploitation, les langages de programmation, etc.
  • Les compétences linguistiques : il s’agit de la connaissance des langues étrangères, comme l’anglais, l’espagnol, l’allemand, le chinois, etc. Il est important de préciser votre niveau de maîtrise, en utilisant le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL), qui va de A1 (débutant) à C2 (expert).
  • Les compétences managériales : il s’agit de la capacité à diriger, à encadrer, à motiver, à former ou à évaluer une équipe ou un groupe de personnes. Elles sont utiles si vous postulez à un poste de manager, de chef de projet, de responsable ou de coordinateur.
  • Les compétences interculturelles : il s’agit de la capacité à comprendre, à respecter, à communiquer ou à collaborer avec des personnes issues de cultures, de pays ou de milieux différents. Elles sont utiles si vous postulez à un poste à l’international, dans une entreprise multiculturelle ou dans un secteur lié à la diversité.

Comment choisir les compétences à mettre sur un CV ?

Maintenant que vous connaissez les types de compétences à mettre sur un CV, vous vous demandez peut-être comment les choisir. En effet, il ne suffit pas de lister toutes les compétences que vous avez, il faut aussi les sélectionner en fonction du poste et du secteur visés. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir les compétences les plus pertinentes et adaptées à votre candidature :

Analysez l’offre d’emploi

La première étape pour choisir les compétences à mettre sur votre CV est d’analyser l’offre d’emploi à laquelle vous postulez. Lisez attentivement le descriptif du poste, les missions, les responsabilités, les exigences et les critères de sélection. Repérez les mots-clés, les compétences ou les qualités demandées par le recruteur. Notez-les et classez-les par ordre d’importance ou de priorité.

Comparez votre profil au poste

La deuxième étape pour choisir les compétences à mettre sur votre CV est de comparer votre profil au poste visé. Faites le point sur vos compétences, vos expériences, vos formations, vos réalisations, vos centres d’intérêt, etc. Identifiez les compétences que vous possédez et qui correspondent à celles demandées par le recruteur. Mettez en avant celles qui sont les plus pertinentes, les plus rares ou les plus adaptées au contexte et aux objectifs du poste. Éliminez celles qui sont trop génériques, trop évidentes ou trop éloignées du poste.

Évaluez votre niveau de maîtrise des compétences

La troisième étape pour choisir les compétences à mettre sur votre CV est d’évaluer votre niveau de maîtrise des compétences que vous avez sélectionnées. Il ne suffit pas de dire que vous avez telle ou telle compétence, il faut aussi prouver que vous la maîtrisez, que vous pouvez la mettre en œuvre ou la développer. Pour cela, vous pouvez utiliser des échelles, des tests, des référentiels ou des auto-évaluations qui vous permettent de situer votre niveau de compétence, de débutant à expert. Par exemple, vous pouvez utiliser le CECRL pour les compétences linguistiques, le TOSA pour les compétences informatiques, le C2i pour les compétences numériques, etc.

Appuyez-vous sur des faits et des résultats concrets

La quatrième étape pour choisir les compétences à mettre sur votre CV est de vous appuyer sur des faits et des résultats concrets pour prouver vos compétences. Il ne suffit pas de lister vos compétences, il faut aussi les illustrer avec des exemples, des chiffres, des témoignages, des références ou des réalisations qui montrent comment vous avez utilisé, développé ou valorisé vos compétences dans le cadre de vos expériences professionnelles, de vos formations, de vos projets ou de vos loisirs. Pour cela, vous pouvez utiliser la méthode STAR (Situation, Tâche, Action, Résultat), qui consiste à décrire une situation dans laquelle vous avez mis en œuvre une compétence, la tâche que vous deviez accomplir, l’action que vous avez menée et le résultat que vous avez obtenu.

Renseignez-vous sur les compétences les plus recherchées dans votre domaine d’activité

La cinquième étape pour choisir les compétences à mettre sur votre CV est de vous renseigner sur les compétences les plus recherchées et appréciées dans votre domaine d’activité. En effet, il existe des compétences qui sont plus demandées que d’autres, selon les métiers, les secteurs, les tendances ou les besoins du marché du travail. Il est donc important de connaître les compétences qui font la différence, qui vous donnent un avantage concurrentiel ou qui vous ouvrent des opportunités. Pour cela, vous pouvez consulter des sources fiables, comme des études, des rapports, des témoignages, des offres d’emploi, des sites spécialisés, des réseaux professionnels, etc.

Comment présenter ses compétences sur un CV ?

Après avoir choisi les compétences à mettre sur votre CV, vous vous demandez peut-être comment les présenter. En effet, il ne suffit pas de mentionner vos compétences, il faut aussi les mettre en valeur, les organiser, les hiérarchiser et les adapter à votre CV. Voici quelques conseils pour vous aider à présenter vos compétences sur votre CV de manière efficace et accrocheuse :

Choisissez le format, le style et la structure de votre CV

La première étape pour présenter vos compétences sur votre CV est de choisir le format, le style et la structure de votre CV. Il existe différents types de CV, comme le CV chronologique, le CV fonctionnel, le CV mixte, le CV par compétences, etc. Chaque type de CV a ses avantages et ses inconvénients, selon votre profil, votre parcours, votre objectif et votre secteur d’activité. Il faut donc choisir le type de CV qui met le mieux en valeur vos compétences, qui correspond aux attentes du recruteur et qui s’adapte à votre situation. Par exemple, si vous avez peu d’expérience, vous pouvez opter pour un CV par compétences, qui met l’accent sur vos aptitudes plutôt que sur vos dates. Si vous avez beaucoup d’expérience, vous pouvez opter pour un CV chronologique, qui met l’accent sur votre évolution professionnelle.

Choisissez les endroits où mettre vos compétences sur votre CV

La deuxième étape pour présenter vos compétences sur votre CV est de choisir les endroits où mettre vos compétences sur votre CV. Il existe 3 endroits principaux où vous pouvez ajouter vos compétences sur votre CV : le profil de CV, les expériences professionnelles et la rubrique compétences.

Le profil de CV

Le profil de CV est une courte introduction qui se situe en haut de votre CV, sous votre nom et vos coordonnées. Il s’agit d’un résumé de votre parcours, de vos objectifs, de vos atouts et de vos compétences clés. Il permet de capter l’attention du recruteur, de lui donner envie de lire la suite de votre CV et de lui montrer que vous correspondez au poste. Pour rédiger un bon profil de CV, vous devez être synthétique, pertinent, accrocheur et personnalisé. Vous devez mettre en avant vos compétences les plus importantes, les plus rares ou les plus adaptées au poste visé. Vous pouvez utiliser des mots-clés, des verbes d’action, des adjectifs qualificatifs et des chiffres.

Voici un exemple de profil de CV :

“Titulaire d’un master en marketing digital, je dispose de 5 ans d’expérience en tant que responsable webmarketing dans le secteur du tourisme. Passionné par les nouvelles technologies, je maîtrise les outils et les techniques du webmarketing, comme le SEO, le SEA, le SMO, le CRM, l’emailing, etc. Je suis capable de concevoir et de piloter des stratégies webmarketing efficaces, de gérer des projets web complexes, de coordonner des équipes pluridisciplinaires et de mesurer les performances des actions menées. Créatif, rigoureux et dynamique, je recherche un nouveau challenge dans une entreprise innovante et ambitieuse.”

Les expériences professionnelles

Les expériences professionnelles sont la partie la plus importante de votre CV, car elles montrent ce que vous avez fait, ce que vous savez faire et ce que vous pouvez apporter à l’entreprise. Il s’agit de décrire les postes que vous avez occupés, les missions que vous avez réalisées, les responsabilités que vous avez assumées, les résultats que vous avez obtenus, etc. Pour rédiger une bonne rubrique expériences professionnelles, vous devez être précis, clair, cohérent et pertinent. Vous devez mettre en avant vos compétences les plus adaptées au poste visé, en utilisant des exemples, des chiffres, des témoignages, des références ou des réalisations. Vous pouvez utiliser la méthode STAR pour décrire vos expériences.

Voici un exemple de rubrique expériences professionnelles :

« Responsable webmarketing – Agence Voyagez Bien – Janvier 2020 – Décembre 2023

  • Conception et mise en œuvre de la stratégie webmarketing de l’agence, en lien avec les objectifs commerciaux et la politique de communication.
  • Gestion des campagnes webmarketing sur les différents leviers (SEO, SEA, SMO, CRM, emailing, etc.), en respectant les budgets, les délais et les KPI.
  • Coordination des prestataires externes (agences, freelances, partenaires, etc.) et des équipes internes (webdesigners, développeurs, rédacteurs, etc.) pour la réalisation des projets web.
  • Analyse des performances des actions webmarketing, à l’aide d’outils de mesure (Google Analytics, Google Ads, Facebook Ads, etc.) et de reporting.
  • Veille concurrentielle, technologique et réglementaire sur le secteur du webmarketing et du tourisme.
  • Résultats : augmentation du trafic du site web de 50%, du taux de conversion de 30%, du chiffre d’affaires de 20% et de la satisfaction client de 15%. »

La rubrique compétences

La rubrique compétences est une partie optionnelle de votre CV, qui permet de regrouper et de synthétiser vos compétences dans une section dédiée. Elle peut être utile si vous avez beaucoup de compétences à mettre en valeur, si vous voulez attirer l’attention du recruteur sur certaines compétences ou si vous voulez optimiser votre CV pour le référencement. Pour rédiger une bonne rubrique compétences, vous devez être sélectif, organisé, hiérarchisé et visuel. Vous devez choisir les compétences les plus pertinentes, les plus rares ou les plus adaptées au poste visé. Vous devez les classer par catégories, par ordre d’importance ou par niveau de maitrise. Vous pouvez utiliser des éléments visuels, comme des puces, des icônes, des tableaux, des nuages de mots, etc. Voici un exemple de rubrique compétences :

Compétences personnelles :

  • Esprit d’initiative
  • Capacité d’adaptation
  • Sens des responsabilités
  • Motivation
  • Autonomie
  • Curiosité
  • Rigueur
  • Organisation
  • Gestion du stress
  • Confiance en soi
  • Empathie
  • Écoute
  • Communication
  • Leadership
  • Travail en équipe
  • Négociation
  • Résolution de conflits
  • Créativité
  • Innovation
  • Pensée critique
  • Prise de décision
  • Résolution de problèmes
  • Analyse de données
  • Apprentissage continu

Compétences professionnelles :

  • Maîtrise du logiciel Photoshop
  • Connaissance de l’anglais (niveau B2)
  • Diplôme de master en marketing digital
  • Pratique de la méthode agile
  • Réalisation d’un site web e-commerce
  • Gestion d’un budget de 10 000 euros
  • Respect des normes SEO
  • Application des principes du design thinking

Autres compétences :

  • Compétences informatiques : Word, Excel, PowerPoint, WordPress, Google Analytics, Google Ads, Facebook Ads, etc.
  • Compétences linguistiques : espagnol (niveau B1), allemand (niveau A2), arabe (langue maternelle)
  • Compétences managériales : management d’une équipe de 5 personnes, formation de 10 stagiaires, évaluation de 15 collaborateurs
  • Compétences interculturelles : voyage dans 20 pays, bénévolat dans une association humanitaire, participation à un projet Erasmus »

Les compétences les plus recherchées en 2024

Après avoir présenté vos compétences sur votre CV, vous vous demandez peut-être quelles sont les compétences les plus recherchées et valorisées par les recruteurs en 2024. En effet, il existe des compétences qui sont plus demandées que d’autres, selon les métiers, les secteurs, les tendances ou les besoins du marché du travail. Il est donc important de connaître les compétences qui font la différence, qui vous donnent un avantage concurrentiel ou qui vous ouvrent des opportunités. Voici une liste des compétences les plus recherchées et appréciées par les employeurs en 2024, selon les catégories :

Les compétences comportementales

Les compétences comportementales sont les compétences liées à votre personnalité, à votre attitude, à votre façon d’agir ou de réagir face aux situations professionnelles. Elles sont essentielles pour s’adapter aux changements, aux innovations et aux exigences du monde du travail actuel. Elles sont aussi difficiles à évaluer et à enseigner, ce qui les rend précieuses et uniques. Voici quelques exemples de compétences comportementales :

  • L’esprit d’initiative : il s’agit de la capacité à prendre des initiatives, à proposer des idées, à innover, à sortir des sentiers battus, à anticiper les besoins, à saisir les opportunités, etc. C’est une compétence qui montre votre dynamisme, votre créativité et votre proactivité.
  • La capacité d’adaptation : il s’agit de la capacité à s’adapter aux situations, aux environnements, aux personnes, aux contraintes, aux imprévus, etc. C’est une compétence qui montre votre flexibilité, votre polyvalence et votre résilience.
  • Le sens des responsabilités : il s’agit de la capacité à assumer ses responsabilités, à respecter ses engagements, à rendre des comptes, à assurer la qualité de son travail, à respecter les règles, etc. C’est une compétence qui montre votre fiabilité, votre professionnalisme et votre éthique.
  • La motivation : il s’agit de la capacité à se fixer des objectifs, à se mobiliser, à s’impliquer, à persévérer, à se dépasser, à se remettre en question, etc. C’est une compétence qui montre votre enthousiasme, votre ambition et votre passion.
  • L’autonomie : il s’agit de la capacité à travailler de manière indépendante, à gérer son temps, à organiser son travail, à prendre des décisions, à résoudre des problèmes, à apprendre par soi-même, etc. C’est une compétence qui montre votre efficacité, votre initiative et votre confiance en soi.

Les compétences relationnelles

Les compétences relationnelles sont les compétences liées à votre façon de communiquer, de collaborer, de négocier, de gérer les conflits, de faire preuve d’empathie, d’écoute, de respect, etc. Elles sont indispensables pour travailler en équipe, pour interagir avec les clients, les partenaires, les fournisseurs, etc. Elles sont aussi importantes pour créer un climat de confiance, de coopération et de convivialité. Voici quelques exemples de compétences relationnelles :

  • La communication : il s’agit de la capacité à transmettre des informations, des idées, des opinions, des émotions, etc. de manière claire, précise, concise, pertinente, adaptée, etc. C’est une compétence qui montre votre aisance, votre expressivité et votre persuasion.
  • Le travail en équipe : il s’agit de la capacité à travailler avec d’autres personnes, à partager des informations, des ressources, des idées, des responsabilités, etc. C’est une compétence qui montre votre coopération, votre solidarité et votre complémentarité.
  • La négociation : il s’agit de la capacité à négocier, à trouver des solutions, à concilier les intérêts, à faire des compromis, à conclure des accords, etc. C’est une compétence qui montre votre diplomatie, votre habileté et votre pragmatisme.
  • La résolution de conflits : il s’agit de la capacité à gérer les conflits, à identifier les causes, à écouter les parties, à proposer des solutions, à restaurer le dialogue, etc. C’est une compétence qui montre votre médiation, votre impartialité et votre assertivité.
  • L’empathie : il s’agit de la capacité à se mettre à la place de l’autre, à comprendre ses besoins, ses attentes, ses émotions, etc. C’est une compétence qui montre votre sensibilité, votre ouverture et votre bienveillance.

Les compétences cognitives

Les compétences cognitives sont les compétences liées à votre façon de penser, de raisonner, de comprendre, d’analyser, de synthétiser, de mémoriser, de créer, etc. Elles sont nécessaires pour traiter les informations, pour résoudre les problèmes, pour prendre des décisions, pour innover, etc. Elles sont aussi utiles pour apprendre, pour se former, pour se développer, etc. Voici quelques exemples de compétences cognitives :

  • La pensée critique : il s’agit de la capacité à évaluer les informations, les arguments, les sources, les preuves, etc. de manière objective, logique, rigoureuse, etc. C’est une compétence qui montre votre esprit critique, votre analyse et votre discernement.
  • La prise de décision : il s’agit de la capacité à prendre des décisions, à choisir des options, à définir des actions, à assumer les conséquences, etc. C’est une compétence qui montre votre esprit de décision, votre leadership et votre responsabilité.
  • La résolution de problèmes : il s’agit de la capacité à résoudre des problèmes, à identifier les causes, à trouver des solutions, à mettre en œuvre des actions, à évaluer les résultats, etc. C’est une compétence qui montre votre esprit de résolution, votre créativité et votre efficacité.
  • L’analyse de données : il s’agit de la capacité à analyser des données, à les collecter, à les traiter, à les interpréter, à les visualiser, à les exploiter, etc. C’est une compétence qui montre votre esprit d’analyse, votre maîtrise des outils et votre sens des chiffres.
  • L’apprentissage continu : il s’agit de la capacité à apprendre, à se former, à se développer, à se mettre à jour, à se remettre en question, etc. C’est une compétence qui montre votre curiosité, votre motivation et votre adaptabilité.

Les compétences numériques

Les compétences numériques sont les compétences liées à la maîtrise des outils, des technologies, des plateformes, des réseaux, des systèmes, etc. du numérique. Elles sont indispensables pour travailler dans le monde digital, pour utiliser les ressources en ligne, pour communiquer à distance, pour innover, etc. Elles sont aussi évolutives, car elles doivent être mises à jour et renforcées en fonction des besoins du marché, des technologies ou des normes. Voici quelques exemples de compétences numériques :

  • La maîtrise des logiciels de bureautique : il s’agit de la maîtrise des logiciels de traitement de texte, de tableur, de présentation, etc. comme Word, Excel, PowerPoint, etc. C’est une compétence qui montre votre efficacité, votre productivité et votre polyvalence.
  • La maîtrise des réseaux sociaux : il s’agit de la maîtrise des réseaux sociaux, comme Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn, etc. C’est une compétence qui montre votre aisance, votre expressivité et votre influence.
  • La maîtrise des plateformes en ligne : il s’agit de la maîtrise des plateformes en ligne, comme WordPress, Shopify, Udemy, etc. C’est une compétence qui montre votre créativité, votre autonomie et votre entrepreneuriat.
  • La maîtrise des systèmes d’exploitation : il s’agit de la maîtrise des systèmes d’exploitation, comme Windows, Mac OS, Linux, Android, iOS, etc. C’est une compétence qui montre votre adaptabilité, votre flexibilité et votre diversité.
  • La maîtrise des langages de programmation : il s’agit de la maîtrise des langages de programmation, comme Python, Java, C++, HTML, CSS, etc. C’est une compétence qui montre votre logique, votre rigueur et votre innovation.

Les compétences linguistiques

Les compétences linguistiques sont les compétences liées à la connaissance des langues étrangères, comme l’anglais, l’espagnol, l’allemand, le chinois, etc. Elles sont utiles pour travailler à l’international, pour communiquer avec des clients, des partenaires, des fournisseurs, etc. Elles sont aussi importantes pour s’ouvrir à d’autres cultures, pour apprendre, pour se former, etc. Voici quelques exemples de compétences linguistiques :

  • La compréhension orale : il s’agit de la capacité à comprendre des messages, des conversations, des discours, etc. dans une langue étrangère. C’est une compétence qui montre votre écoute, votre attention et votre concentration.
  • La compréhension écrite : il s’agit de la capacité à comprendre des textes, des documents, des articles, etc. dans une langue étrangère. C’est une compétence qui montre votre lecture, votre analyse et votre interprétation.
  • L’expression orale : il s’agit de la capacité à s’exprimer, à dialoguer, à argumenter, etc. dans une langue étrangère. C’est une compétence qui montre votre aisance, votre expressivité et votre persuasion.
  • L’expression écrite : il s’agit de la capacité à rédiger, à synthétiser, à résumer, etc. dans une langue étrangère. C’est une compétence qui montre votre écriture, votre précision et votre clarté.

Les erreurs à éviter sur la rubrique compétences de son CV

Après avoir vu comment choisir et présenter les compétences à mettre sur votre CV, vous devez aussi savoir quelles sont les erreurs à éviter sur la rubrique compétences de votre CV. En effet, il existe des pièges et des faux pas qui peuvent nuire à votre candidature, à votre crédibilité et à votre image. Voici quelques exemples d’erreurs à éviter sur la rubrique compétences de votre CV :

  • Surcharger votre CV de compétences : il ne s’agit pas de mettre toutes les compétences que vous avez, mais de sélectionner celles qui sont les plus pertinentes et adaptées au poste visé. Si vous mettez trop de compétences, vous risquez de noyer le recruteur, de diluer votre message et de perdre en lisibilité.
  • Sous-estimer vos compétences : il ne s’agit pas de minimiser vos compétences, mais de les valoriser, de les illustrer et de les prouver. Si vous mettez trop peu de compétences, vous risquez de passer à côté d’opportunités, de vous dévaloriser et de manquer de confiance en vous.
  • Mentir sur vos compétences : il ne s’agit pas de mentir sur vos compétences, mais d’être honnête, réaliste et transparent. Si vous mettez des compétences que vous n’avez pas, vous risquez d’être démasqué, de perdre votre crédibilité et de ruiner votre réputation.
  • Vérifier, corriger et mettre à jour vos compétences : il ne s’agit pas de laisser votre CV tel quel, mais de le vérifier, de le corriger et de le mettre à jour. Si vous ne le faites pas, vous risquez de faire des fautes, de donner des informations obsolètes ou erronées et de perdre en pertinence.

Conclusion

Vous avez maintenant toutes les clés pour choisir et présenter les compétences à mettre sur votre CV en 2024. Vous savez quels sont les types de compétences, les méthodes pour les choisir, les différentes manières de les présenter, les compétences les plus recherchées et les erreurs à éviter. Suivez ces conseils et vous verrez que votre CV sera plus attractif, plus convaincant et plus performant. Vous augmenterez ainsi vos chances de décrocher le poste ou la formation de vos rêves.

Nous espérons que cet article vous a été utile. Si vous avez des questions, des remarques ou des suggestions, n’hésitez pas à nous les laisser en commentaire. Si vous avez besoin d’aide pour rédiger votre CV, nous vous invitons à consulter nos services de rédaction professionnelle. Nous vous souhaitons une bonne continuation dans votre recherche d’emploi ou de formation.

Foire aux questions (FAQ)

Voici quelques questions fréquentes que vous pouvez vous poser sur les compétences à mettre sur votre CV :

Q : Combien de compétences faut-il mettre sur son CV ?

R : Il n’y a pas de règle universelle sur le nombre de compétences à mettre sur son CV. Tout dépend de votre profil, de votre parcours, de votre objectif et du poste visé. En général, il est conseillé de mettre entre 5 et 10 compétences clés, qui sont les plus pertinentes et adaptées au poste visé. Il faut éviter de mettre trop ou trop peu de compétences, pour ne pas surcharger ou sous-estimer votre CV.

Q : Comment classer ses compétences sur son CV ?

R : Il existe plusieurs façons de classer ses compétences sur son CV. Vous pouvez les classer par catégories, par ordre d’importance, par niveau de maîtrise, etc. Le plus important est de choisir un classement qui soit logique, cohérent et facile à lire. Par exemple, vous pouvez classer vos compétences par catégories, comme les compétences personnelles, les compétences professionnelles, les compétences informatiques, les compétences linguistiques, etc. Vous pouvez aussi classer vos compétences par ordre d’importance, en mettant en premier celles qui sont les plus demandées ou les plus valorisées par le recruteur. Vous pouvez aussi classer vos compétences par niveau de maîtrise, en utilisant des échelles, des tests, des référentiels ou des auto-évaluations.

Q : Comment mettre en valeur ses compétences sur son CV ?

R : Il existe plusieurs moyens de mettre en valeur ses compétences sur son CV. Vous pouvez utiliser des mots-clés, des verbes d’action, des adjectifs qualificatifs, des chiffres, etc. pour décrire vos compétences de manière efficace et accrocheuse. Vous pouvez aussi utiliser des exemples, des chiffres, des témoignages, des références ou des réalisations pour prouver vos compétences avec des faits et des résultats concrets. Vous pouvez aussi utiliser des éléments visuels, comme des puces, des icônes, des tableaux, des nuages de mots, etc. pour présenter vos compétences de manière visuelle et attractive.

Dr. Bacem BENJLIJEL

PhD en Management | Expert en Entretien d'Embauche