Développeur Web : Comment Développer et Valoriser vos Compétences Transversales ?

Vous êtes passionné par le développement web et vous maîtrisez les langages de programmation, les outils de développement et les technologies web les plus utilisés ?

Bravo, vous avez déjà les compétences techniques nécessaires pour exercer ce métier passionnant et en pleine évolution. Mais saviez-vous que ce n’est pas suffisant pour réussir dans ce domaine ?

En effet, les employeurs recherchent de plus en plus des développeurs web qui possèdent également des compétences transversales, c’est-à-dire des qualités humaines et professionnelles qui leur permettent de s’adapter à différents contextes, de travailler en équipe, de communiquer efficacement, de résoudre des problèmes, de faire preuve de créativité, etc.

Ces compétences transversales sont indispensables pour se démarquer sur le marché du travail, fidéliser ses clients, gérer ses projets, innover et progresser dans sa carrière.

Dans cet article, vous allez découvrir :

  • Quelles sont les compétences transversales essentielles pour un développeur web
  • Comment les développer grâce à des conseils pratiques
  • Quelles sont les compétences transversales complémentaires qui peuvent faire la différence selon votre contexte professionnel
  • Comment les identifier et les évaluer avec des outils adaptés

Les compétences transversales essentielles pour un développeur web

Parmi les nombreuses compétences transversales qui existent, nous avons sélectionné les cinq qui nous semblent les plus importantes pour un développeur web, en nous basant sur les sources consultées . Il s’agit de :

  • La communication
  • La rigueur
  • La réactivité
  • La créativité
  • L’autonomie

Nous allons vous expliquer en quoi chacune de ces compétences est utile pour un développeur web, avec des exemples concrets de situations professionnelles.

La communication

La communication est une compétence transversale essentielle pour tout métier, mais encore plus pour un développeur web. En effet, un développeur web doit être capable de :

  • Écouter les besoins du client, les reformuler, les clarifier, les prioriser, les traduire en cahier des charges
  • Expliquer ses choix techniques, ses solutions, ses contraintes, ses délais, ses coûts, ses résultats, en utilisant un langage adapté au niveau de compréhension du client
  • Rédiger des documents clairs, structurés, précis, cohérents, tels que des rapports, des documentations, des commentaires de code, des e-mails, etc.
  • Travailler en équipe, avec d’autres développeurs, des chefs de projet, des designers, des testeurs, etc., en partageant ses idées, ses connaissances, ses feedbacks, ses problèmes, ses solutions, etc.
  • Présenter ses réalisations, ses compétences, ses références, son portfolio, etc., pour convaincre des clients potentiels, des recruteurs, des investisseurs, etc.

Pour améliorer votre communication, voici quelques conseils :

  • Pratiquez l’écoute active, c’est-à-dire écoutez attentivement votre interlocuteur, reformulez ses propos, posez des questions, montrez de l’intérêt, de l’empathie, du respect, etc.
  • Adaptez votre langage à votre public, en évitant le jargon technique, les acronymes, les termes anglais, etc., si votre interlocuteur n’est pas familier avec le domaine du développement web
  • Utilisez des supports visuels, tels que des schémas, des graphiques, des captures d’écran, des démonstrations, etc., pour illustrer vos propos, faciliter la compréhension, capter l’attention, etc.
  • Structurez vos documents, en utilisant des titres, des sous-titres, des listes, des tableaux, des puces, etc., pour organiser vos idées, hiérarchiser les informations, mettre en évidence les points clés, etc.
  • Relisez et corrigez vos documents, en utilisant des outils de vérification orthographique, grammaticale, syntaxique, etc., pour éviter les fautes, les erreurs, les imprécisions, etc.

La rigueur

La rigueur est une compétence transversale qui consiste à être méthodique, organisé, précis, minutieux, dans son travail. Un développeur web doit faire preuve de rigueur pour :

  • Respecter les normes, les conventions, les bonnes pratiques, les standards, les protocoles, etc., liés au développement web
  • Écrire du code propre, lisible, commenté, documenté, structuré, modulaire, réutilisable, etc.
  • Tester, débugger, optimiser, sécuriser, maintenir, mettre à jour, etc., son code et ses applications
  • Gérer son temps, ses priorités, ses ressources, ses livrables, ses échéances, etc., dans le cadre de ses projets
  • Assurer la qualité, la performance, la fiabilité, la compatibilité, l’accessibilité, l’utilisabilité, etc., de ses produits

Pour améliorer votre rigueur, voici quelques conseils :

  • Utilisez des outils de développement, tels que des éditeurs de code, des compilateurs, des débogueurs, des analyseurs, des générateurs, des frameworks, des bibliothèques, des API, etc., qui vous facilitent la tâche, vous font gagner du temps, vous évitent des erreurs, etc.
  • Suivez des méthodes, des processus, des modèles, des cycles, des phases, des étapes, etc., qui vous aident à structurer, à planifier, à exécuter, à contrôler, à évaluer, etc., votre travail
  • Adoptez des habitudes, des routines, des rituels, des règles, des principes, des valeurs, etc., qui vous incitent à être ordonné, à respecter les consignes, à vérifier vos résultats, à corriger vos défauts, à vous améliorer, etc.
  • Demandez de l’aide, des conseils, des avis, des retours, des critiques, des suggestions, etc., à d’autres personnes, telles que des collègues, des mentors, des experts, des clients, des utilisateurs, etc., qui peuvent vous apporter un regard extérieur, un soutien, une validation, une correction, une amélioration, etc.

La réactivité

La réactivité est une compétence transversale qui consiste à être capable de réagir rapidement et efficacement aux changements, aux imprévus, aux urgences, aux demandes, etc., qui peuvent survenir dans son environnement professionnel. Un développeur web doit faire preuve de réactivité pour :

  • S’adapter aux évolutions constantes du domaine du développement web, en se formant aux nouvelles technologies, aux nouveaux outils, aux nouvelles tendances, etc.
  • Répondre aux besoins du client, en modifiant, en ajoutant, en supprimant, en améliorant, etc., des fonctionnalités, des éléments, des contenus, etc., selon ses attentes, ses remarques, ses suggestions, etc.
  • Résoudre les problèmes, en cherchant, en trouvant, en appliquant, en vérifiant, etc., des solutions, des alternatives, des corrections, des améliorations, etc., face aux bugs, aux erreurs, aux failles, aux dysfonctionnements, etc., qui peuvent affecter son code ou ses applications
  • Respecter les délais, en gérant son temps, en priorisant ses tâches, en optimisant ses processus, en anticipant les risques, en planifiant les livraisons, etc., dans le cadre de ses projets
  • Satisfaire les utilisateurs, en tenant compte de leurs besoins, de leurs préférences, de leurs comportements, de leurs feedbacks, de leurs avis, etc., pour leur offrir une expérience optimale, agréable, intuitive, personnalisée, etc.

Pour améliorer votre réactivité, voici quelques conseils :

  • Veillez à votre veille, c’est-à-dire restez informé, curieux, attentif, aux nouveautés, aux actualités, aux innovations, etc., qui concernent le développement web, en utilisant des sources fiables, variées, pertinentes, etc., telles que des sites web, des blogs, des newsletters, des podcasts, des vidéos, des livres, etc.
  • Soyez flexible, c’est-à-dire acceptez, comprenez, intégrez, les changements, les modifications, les ajustements, etc., qui peuvent intervenir dans votre travail, en étant ouvert, positif, coopératif, etc., avec vos clients, vos collègues, vos utilisateurs, etc.
  • Soyez proactif, c’est-à-dire anticipez, prévenez, proposez, des solutions, des améliorations, des suggestions, etc., qui peuvent résoudre, éviter, prévenir, des problèmes, des erreurs, des insatisfactions, etc., qui peuvent affecter votre code ou vos applications
  • Soyez organisé, c’est-à-dire planifiez, ordonnez, hiérarchisez, vos tâches, vos actions, vos ressources, vos livrables, etc., en utilisant des outils, des méthodes, des techniques, etc., qui vous aident à gagner du temps, à optimiser votre travail, à respecter vos délais, etc.
  • Soyez à l’écoute, c’est-à-dire recueillez, analysez, exploitez, les besoins, les attentes, les feedbacks, les avis, etc., de vos clients, de vos collègues, de vos utilisateurs, etc., en utilisant des outils, des méthodes, des techniques, etc., qui vous permettent de les comprendre, de les satisfaire, de les fidéliser, etc.
LIRE  Entretien d'embauche chez Bouygues Telecom : questions (réponses) selon le poste

La créativité

La créativité est une compétence transversale qui consiste à être capable de produire des idées originales, innovantes, pertinentes, adaptées, etc., dans son domaine d’activité. Un développeur web doit faire preuve de créativité pour :

  • Concevoir des interfaces web esthétiques, attrayantes, uniques, différenciantes, etc., en utilisant des couleurs, des formes, des polices, des images, des animations, etc., qui correspondent à l’identité visuelle, à la charte graphique, au style, etc., du client ou du projet
  • Développer des fonctionnalités web utiles, pratiques, intuitives, personnalisées, etc., en utilisant des langages, des outils, des technologies, etc., qui répondent aux besoins, aux attentes, aux envies, etc., du client ou des utilisateurs
  • Innover des solutions web nouvelles, originales, inédites, disruptives, etc., en utilisant des concepts, des méthodes, des techniques, etc., qui apportent de la valeur ajoutée, de la performance, de la qualité, etc., au client ou aux utilisateurs
  • Créer des contenus web intéressants, informatifs, divertissants, engageants, etc., en utilisant des mots, des phrases, des expressions, des tonalités, des formats, etc., qui captent l’attention, suscitent l’émotion, provoquent l’action, etc., du client ou des utilisateurs
  • Apprendre des compétences web nouvelles, variées, complémentaires, etc., en utilisant des sources, des ressources, des supports, etc., qui enrichissent ses connaissances, élargissent ses horizons, stimulent sa curiosité, etc.

Pour améliorer votre créativité, voici quelques conseils :

  • Inspirez-vous, c’est-à-dire observez, analysez, comparez, les interfaces, les fonctionnalités, les solutions, les contenus, etc., qui existent sur le web, en utilisant des sites, des blogs, des portfolios, des exemples, des modèles, etc., qui vous donnent des idées, des pistes, des références, etc.
  • Expérimentez, c’est-à-dire essayez, testez, combinez, les langages, les outils, les technologies, les concepts, les méthodes, les techniques, etc., qui existent ou que vous créez, en utilisant des plateformes, des environnements, des simulateurs, des prototypes, etc., qui vous permettent de voir, de mesurer, d’évaluer, etc., les résultats
  • Brainstormez, c’est-à-dire générez, notez, classez, les idées, les solutions, les propositions, etc., qui vous viennent à l’esprit, en utilisant des outils, des méthodes, des techniques, etc., qui vous aident à stimuler, à organiser, à filtrer, etc., votre pensée
  • Diversifiez-vous, c’est-à-dire explorez, découvrez, apprenez, des domaines, des sujets, des thèmes, etc., qui ne sont pas directement liés au développement web, mais qui peuvent vous apporter des connaissances, des compétences, des perspectives, etc., nouvelles, variées, complémentaires, etc.
  • Amusez-vous, c’est-à-dire faites-vous plaisir, détendez-vous, riez, jouez, etc., en utilisant des activités, des loisirs, des divertissements, etc., qui vous font du bien, qui vous libèrent, qui vous motivent, etc.

L’autonomie

L’autonomie est une compétence transversale qui consiste à être capable de travailler seul, sans supervision, sans assistance, sans contrainte, etc., en prenant des initiatives, des décisions, des responsabilités, etc., dans son travail. Un développeur web doit faire preuve d’autonomie pour :

  • Choisir ses outils, ses technologies, ses méthodes, ses techniques, etc., en fonction de ses préférences, de ses compétences, de ses objectifs, etc., sans se laisser imposer ou influencer par d’autres
  • Gérer ses projets, ses clients, ses utilisateurs, etc., en fonction de ses disponibilités, de ses priorités, de ses ressources, etc., sans dépendre ou attendre de d’autres
  • Trouver ses solutions, ses réponses, ses informations, etc., en fonction de ses besoins, de ses problèmes, de ses questions, etc., sans solliciter ou recourir à d’autres
  • Définir ses objectifs, ses critères, ses indicateurs, etc., en fonction de ses attentes, de ses performances, de ses résultats, etc., sans se comparer ou se conformer à d’autres
  • Développer ses compétences, ses connaissances, ses expériences, etc., en fonction de ses envies, de ses intérêts, de ses opportunités, etc., sans se limiter ou se restreindre à d’autres

Pour améliorer votre autonomie, voici quelques conseils :

  • Faites confiance à votre intuition, c’est-à-dire écoutez, suivez, exprimez, vos idées, vos envies, vos opinions, etc., qui viennent de votre instinct, de votre ressenti, de votre vécu, etc., sans vous laisser influencer, manipuler, décourager, etc., par d’autres
  • Faites preuve d’initiative, c’est-à-dire proposez, lancez, réalisez, des projets, des actions, des activités, etc., qui vous tiennent à cœur, qui vous motivent, qui vous passionnent, etc., sans attendre, demander, obtenir, l’autorisation, l’approbation, le soutien, etc., de d’autres
  • Faites preuve de curiosité, c’est-à-dire cherchez, trouvez, apprenez, des informations, des connaissances, des compétences, etc., qui vous intéressent, qui vous intriguent, qui vous enrichissent, etc., sans compter, solliciter, recourir, à l’aide, au conseil, à l’assistance, etc., de d’autres
  • Faites preuve de responsabilité, c’est-à-dire assumez, acceptez, reconnaissez, vos choix, vos actions, vos erreurs, vos conséquences, etc., qui découlent de votre travail, de votre comportement, de votre attitude, etc., sans rejeter, accuser, blâmer, d’autres
  • Faites preuve d’auto-évaluation, c’est-à-dire mesurez, analysez, jugez, vos performances, vos résultats, vos progrès, etc., qui reflètent votre travail, votre potentiel, votre valeur, etc., sans vous comparer, vous mesurer, vous rabaisser, à d’autres

Les compétences transversales complémentaires pour un développeur web

En plus des compétences transversales essentielles que nous avons vues précédemment, il existe d’autres compétences transversales qui peuvent être utiles, voire nécessaires, pour un développeur web, selon le type de projet, le secteur d’activité, le profil du client, etc. Il s’agit de :

  • Le sens du relationnel
  • L’esprit d’équipe
  • La gestion du stress
  • La curiosité
  • L’adaptabilité
LIRE  Guide complet des Questions-réponses d’entretien d’embauche chez FOOT LOCKER pour chaque poste

Nous allons vous expliquer en quoi chacune de ces compétences est bénéfique pour un développeur web, avec des exemples concrets de situations professionnelles. Nous allons également vous expliquer comment identifier les compétences transversales les plus adaptées à votre contexte professionnel, avec des outils d’auto-évaluation.

Le sens du relationnel

Le sens du relationnel est une compétence transversale qui consiste à être capable d’établir, de maintenir, de développer, des relations positives, constructives, harmonieuses, etc., avec les autres, qu’il s’agisse de clients, de collègues, de partenaires, de fournisseurs, etc. Un développeur web doit avoir le sens du relationnel pour :

  • Fidéliser ses clients, en leur offrant un service de qualité, personnalisé, professionnel, etc., en les écoutant, en les conseillant, en les accompagnant, en les satisfaisant, etc.
  • Se faire recommander, en créant un réseau, une réputation, une confiance, etc., en se montrant disponible, sympathique, honnête, respectueux, etc.
  • Négocier ses contrats, ses tarifs, ses conditions, etc., en défendant ses intérêts, ses valeurs, ses compétences, etc., en étant persuasif, assertif, diplomate, etc.
  • Collaborer avec d’autres professionnels, en partageant ses idées, ses connaissances, ses ressources, etc., en étant coopératif, solidaire, ouvert, etc.
  • Gérer les conflits, les critiques, les réclamations, etc., en restant calme, courtois, professionnel, etc., en cherchant des solutions, des compromis, des arrangements, etc.

Pour améliorer votre sens du relationnel, voici quelques conseils :

  • Soyez à l’écoute, c’est-à-dire montrez de l’intérêt, de l’empathie, du respect, etc., pour les autres, en les écoutant attentivement, en reformulant leurs propos, en posant des questions, en donnant des feedbacks, etc.
  • Soyez poli, c’est-à-dire respectez les règles, les usages, les codes, etc., de la communication, en utilisant des formules, des termes, des expressions, etc., appropriés, en saluant, en remerciant, en s’excusant, etc.
  • Soyez souriant, c’est-à-dire exprimez de la joie, de la bonne humeur, de l’enthousiasme, etc., en utilisant des gestes, des mimiques, des émoticônes, etc., qui transmettent des émotions positives, qui détendent l’atmosphère, qui créent du lien, etc.
  • Soyez attentif, c’est-à-dire montrez de la considération, de la reconnaissance, de la gratitude, etc., pour les autres, en les complimentant, en les félicitant, en les remerciant, en les aidant, etc.
  • Soyez respectueux, c’est-à-dire acceptez, comprenez, tolérez, etc., les différences, les divergences, les opinions, etc., des autres, en évitant les jugements, les critiques, les moqueries, etc., en étant ouvert, bienveillant, modeste, etc.

L’esprit d’équipe

L’esprit d’équipe est une compétence transversale qui consiste à être capable de travailler en collaboration, en coordination, en synergie, etc., avec d’autres personnes, qu’il s’agisse de collègues, de partenaires, de clients, etc., en partageant un objectif commun, des valeurs communes, des règles communes, etc. Un développeur web doit avoir l’esprit d’équipe pour :

  • Participer à des projets collectifs, en intégrant une équipe, en respectant un rôle, en suivant une méthode, en utilisant des outils, etc., qui favorisent la communication, la coopération, la coordination, etc., entre les membres de l’équipe
  • Contribuer à des projets open source, en rejoignant une communauté, en respectant une licence, en suivant des normes, en utilisant des plateformes, etc., qui facilitent la contribution, la collaboration, la révision, etc., entre les développeurs
  • S’impliquer dans des projets sociaux, en soutenant une cause, en respectant une éthique, en suivant une vision, en utilisant des technologies, etc., qui permettent de créer, de diffuser, de promouvoir, etc., des solutions web qui ont un impact positif sur la société
  • Apprendre avec d’autres professionnels, en échangeant des idées, des connaissances, des expériences, etc., en utilisant des forums, des réseaux sociaux, des événements, etc., qui favorisent l’apprentissage, le partage, l’entraide, etc., entre les développeurs
  • Se faire accompagner par d’autres professionnels, en bénéficiant de conseils, de feedbacks, de mentorat, de coaching, etc., en utilisant des services, des programmes, des plateformes, etc., qui favorisent l’accompagnement, le soutien, le développement, etc., des développeurs

Pour améliorer votre esprit d’équipe, voici quelques conseils :

  • Soyez coopératif, c’est-à-dire travaillez avec les autres, en partageant vos idées, vos connaissances, vos ressources, etc., en respectant les opinions, les compétences, les apports, etc., des autres, en visant un objectif commun, une réussite commune, etc.
  • Soyez solidaire, c’est-à-dire aidez les autres, en leur offrant votre temps, votre écoute, votre soutien, etc., en les encourageant, en les motivant, en les félicitant, etc., en faisant face aux difficultés, aux échecs, aux conflits, etc., ensemble
  • Soyez respectueux, c’est-à-dire acceptez les différences, les divergences, les critiques, etc., des autres, en évitant les jugements, les moqueries, les insultes, etc., en étant poli, courtois, bienveillant, etc., en respectant les règles, les consignes, les engagements, etc., de l’équipe
  • Soyez communicatif, c’est-à-dire communiquez avec les autres, en utilisant des outils, des supports, des formats, etc., adaptés, en étant clair, précis, cohérent, etc., en écoutant, en reformulant, en questionnant, etc., en donnant, en recevant, en demandant, etc., des informations, des feedbacks, des conseils, etc.
  • Soyez impliqué, c’est-à-dire montrez de l’intérêt, de l’enthousiasme, de la motivation, etc., pour le projet, l’équipe, la communauté, etc., en participant activement, en proposant des idées, en prenant des initiatives, en assumant des responsabilités, etc.

La gestion du stress

La gestion du stress est une compétence transversale importante pour un développeur web, car elle lui permet de faire face aux défis et aux exigences de son métier. Voici quelques exemples de situations professionnelles où la gestion du stress est utile :

  • Lorsqu’il doit respecter des délais serrés ou gérer des imprévus, le développeur web doit savoir prioriser ses tâches, s’organiser efficacement et rester concentré sur ses objectifs.
  • Lorsqu’il doit apprendre de nouvelles technologies ou s’adapter à des changements de cahier des charges, le développeur web doit faire preuve de flexibilité, de curiosité et de motivation.
  • Lorsqu’il doit travailler en équipe ou communiquer avec des clients, le développeur web doit savoir écouter, coopérer et gérer les conflits éventuels.

Pour améliorer sa compétence en gestion du stress, le développeur web peut suivre ces quelques conseils pratiques :

  • Planifier son temps et ses activités en établissant un horaire hebdomadaire et une planification annuelle.
  • Saisir le problème, analyser les causes, réfléchir aux solutions, définir des priorités et des objectifs.
  • Demander de l’aide ou des conseils aux autres lorsque c’est nécessaire.
  • Suivre son humeur au quotidien et les progrès réalisés à l’aide d’un journal de bord.
  • Identifier ses défis et établir un plan d’action pour les surmonter.
  • Utiliser des techniques de respiration, de relaxation, de méditation ou de pleine conscience.
  • Prendre soin de sa santé physique et mentale en adoptant une alimentation équilibrée, en faisant de l’exercice régulièrement et en dormant suffisamment.
LIRE  Les Salaire chez Pandora : Combien Gagnent les Employés de la Marque de Bijoux ?

La curiosité

Cette compétence permet de se tenir informé des évolutions constantes du domaine du web. En étant curieux, le développeur web peut :

  • Apprendre de nouveaux langages de programmation, de nouveaux frameworks, de nouveaux outils, etc. qui lui permettent de réaliser des projets plus performants, plus innovants et plus adaptés aux besoins des clients¹².
  • Découvrir de nouvelles tendances en matière de web design, d’ergonomie, de sécurité, etc. qui lui permettent de créer des interfaces web attractives, intuitives et sécurisées¹².
  • Trouver des solutions originales et créatives aux problèmes rencontrés lors du développement web, en cherchant des sources d’inspiration, des exemples de bonnes pratiques, des tutoriels, etc.³⁴.

Pour améliorer sa compétence en curiosité, le développeur web peut suivre ces quelques conseils pratiques :

  • Lire des blogs, des magazines, des livres, des newsletters, etc. spécialisés dans le web et l’informatique, qui lui permettent de se former en continu et de se tenir au courant des actualités du secteur¹².
  • S’inscrire à des formations en ligne, des MOOCs, des webinaires, etc. qui lui permettent d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences, de se certifier ou de se perfectionner dans un domaine spécifique¹².
  • Participer à des événements, des conférences, des meetups, des hackathons, etc. qui lui permettent de rencontrer d’autres développeurs, d’échanger des idées, de partager des expériences, de se challenger, etc.¹².
  • Tester des nouvelles technologies, des nouveaux outils, des nouveaux projets, etc. qui lui permettent de se familiariser avec les dernières innovations, de se confronter à de nouveaux défis, de se divertir, etc.³⁴.

L’adaptabilité

C’est une compétence qui permet de s’ajuster aux changements de technologies, de besoins ou de contraintes qui peuvent survenir dans son métier. En étant adaptable, le développeur web peut :

  • Utiliser différents langages de programmation, frameworks, outils, etc. selon les spécifications techniques et les exigences du client¹².
  • Concevoir des interfaces web ou web mobile qui répondent aux attentes des utilisateurs finaux, en tenant compte de l’ergonomie, du design, de la sécurité, etc.¹²⁴⁵.
  • Faire face aux imprévus, aux bugs, aux retards, aux modifications de cahier des charges, etc. en trouvant des solutions alternatives et en respectant les délais¹²³.

Pour améliorer sa compétence en adaptabilité, le développeur web peut suivre ces quelques conseils pratiques :

  • Se former en continu aux nouvelles technologies et aux nouvelles tendances du web, en lisant des articles, en suivant des formations en ligne, en participant à des événements, etc.
  • Tester et expérimenter de nouvelles fonctionnalités, de nouveaux outils, de nouveaux projets, etc. qui lui permettent de se confronter à de nouveaux défis, de se divertir, etc.
  • Développer sa créativité et sa curiosité, en cherchant des sources d’inspiration, des exemples de bonnes pratiques, des tutoriels, etc.
  • Travailler en équipe et en collaboration avec d’autres acteurs du projet web, en échangeant des idées, en partageant des expériences, en se soutenant, etc.

Comment identifier et évaluer vos compétences transversales

Vous avez vu quelles sont les compétences transversales qui peuvent vous aider à devenir un meilleur développeur web, et comment les développer. Mais comment savoir quelles sont les compétences transversales que vous possédez déjà, et celles que vous devez améliorer ? Il existe des outils qui vous permettent de faire un bilan de vos compétences transversales, et de les évaluer. Il s’agit de :

  • Les tests, qui sont des questionnaires, des exercices, des mises en situation, etc., qui vous permettent de mesurer, de quantifier, de comparer, vos compétences transversales, en fonction de critères, de normes, de référentiels, etc., établis par des experts, des organismes, des institutions, etc.
  • Les questionnaires, qui sont des formulaires, des sondages, des enquêtes, etc., qui vous permettent de décrire, de qualifier, de nuancer, vos compétences transversales, en fonction de vos perceptions, de vos opinions, de vos sentiments, etc., exprimés par des échelles, des choix, des mots, etc.
  • Les feedbacks, qui sont des retours, des avis, des commentaires, etc., qui vous permettent de connaître, de comprendre, d’améliorer, vos compétences transversales, en fonction des observations, des impressions, des suggestions, etc., formulées par des personnes, telles que des clients, des collègues, des mentors, des coachs, etc.

Pour utiliser ces outils, voici quelques conseils :

  • Soyez honnête, c’est-à-dire répondez, décrivez, exprimez, vos compétences transversales, en étant sincère, objectif, réaliste, etc., sans tricher, sans mentir, sans exagérer, etc.
  • Soyez précis, c’est-à-dire choisissez, utilisez, justifiez, vos compétences transversales, en étant clair, cohérent, pertinent, etc., sans être vague, ambigu, général, etc.
  • Soyez ouvert, c’est-à-dire acceptez, comprenez, intégrez, vos compétences transversales, en étant curieux, attentif, réceptif, etc., sans être fermé, défensif, réticent, etc.
  • Soyez critique, c’est-à-dire analysez, comparez, évaluez, vos compétences transversales, en étant rigoureux, méthodique, pertinent, etc., sans être partial, subjectif, biaisé, etc.
  • Soyez constructif, c’est-à-dire utilisez, valorisez, développez, vos compétences transversales, en étant positif, motivé, proactif, etc., sans être négatif, découragé, passif, etc.

Conclusion

Vous avez vu dans cet article quelles sont les compétences transversales qui peuvent vous aider à devenir un meilleur développeur web, comment les développer, et comment les identifier et les évaluer. Nous espérons que ces informations vous ont été utiles, et que vous allez mettre en pratique nos conseils .

Pour résumer, voici les points clés à retenir :

  • Les compétences transversales sont des qualités humaines et professionnelles qui vous permettent de vous adapter à différents contextes, de travailler en équipe, de communiquer efficacement, de résoudre des problèmes, de faire preuve de créativité, etc.
  • Les compétences transversales essentielles pour un développeur web sont la communication, la rigueur, la réactivité, la créativité, et l’autonomie
  • Les compétences transversales complémentaires pour un développeur web sont le sens du relationnel, l’esprit d’équipe, la gestion du stress, la curiosité, et l’adaptabilité
  • Vous pouvez identifier et évaluer vos compétences transversales en utilisant des outils tels que des tests, des questionnaires, des feedbacks, etc.

Nous vous invitons à nous faire part de votre expérience, de vos questions, ou de vos suggestions. Nous serons ravis de vous lire et de vous répondre. Merci de votre attention, et à bientôt ! 😊

Retour en haut
Clicky