Comment Réussir son Oral Auxiliaire de Puériculture ?

Vous souhaitez devenir auxiliaire de puériculture, un métier passionnant qui consiste à prendre soin des enfants, de la naissance à l’adolescence.

Pour accéder à cette profession, vous devez passer un concours qui comporte une épreuve écrite et une épreuve orale.

L’épreuve orale est souvent redoutée par les candidats, car elle nécessite de se présenter devant un jury, de répondre à des questions sur le métier et de montrer sa motivation.

Comment se préparer efficacement à cette épreuve ? Quelles sont les attentes du jury ? Quelles sont les erreurs à éviter ?

Nous vous donnons dans cet article nos conseils pour réussir votre oral auxiliaire de puériculture.

Points Clés

L’épreuve orale dure entre 15 et 20 minutes et se déroule devant un jury composé de deux professionnels du secteur médico-social et/ou petite enfance.

L’épreuve orale se divise en deux parties :

  • une présentation personnelle
  • une discussion autour d’un thème sanitaire ou social.

La présentation personnelle

La première partie de l’épreuve orale consiste à vous présenter devant le jury. Il s’agit d’un moment important qui va permettre au jury de cerner votre profil, votre parcours et votre projet professionnel.

Voici quelques conseils pour réussir cette partie :

Préparez un discours structuré et synthétique qui retrace votre parcours scolaire, professionnel ou personnel

Mettez en avant les éléments qui ont un lien avec le métier d’auxiliaire de puériculture ou qui témoignent de votre intérêt pour ce domaine.

Par exemple : vos études dans le secteur sanitaire ou social, vos stages ou vos emplois auprès d’enfants ou de familles, vos activités bénévoles ou associatives liées à la petite enfance…

Expliquez pourquoi vous souhaitez devenir auxiliaire de puériculture

  • Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à choisir ce métier ?
  • Quelles sont les missions qui vous attirent le plus ?
  • Quelles sont les valeurs que vous partagez avec cette profession ?
  • Quels sont les aspects qui vous motivent ou qui vous passionnent ?

Parlez de votre personnalité, de vos qualités et de vos compétences

  • Quels sont les traits de caractère qui font de vous un bon candidat pour le métier d’auxiliaire de puériculture ?
  • Quelles sont les aptitudes que vous possédez ou que vous souhaitez développer ?
  • Quels sont les points forts que vous pouvez mettre en avant pour exercer ce métier ?

Évoquez également vos limites ou vos difficultés.

Nul n’est parfait, et le jury appréciera votre honnêteté et votre capacité à vous remettre en question.

  • Quels sont les points faibles que vous devez améliorer ?
  • Quels sont les défis ou les obstacles que vous avez rencontrés ou que vous pourriez rencontrer dans ce métier ?
  • Comment comptez-vous les surmonter ou les dépasser ?

Terminez votre présentation en exprimant votre envie de suivre la formation d’auxiliaire de puériculture

  • Qu’attendez-vous de cette formation ?
  • Quels sont les objectifs que vous vous êtes fixés ?
  • Comment comptez-vous vous investir dans cette formation ?
  • Quelles sont les compétences que vous souhaitez acquérir ou renforcer ?
LIRE  Comment réussir son entretien d'embauche chez IKEA

La discussion autour d’un thème sanitaire ou social

La deuxième partie de l’épreuve orale consiste à discuter avec le jury autour d’un thème sanitaire ou social.

Il s’agit d’un moment qui va permettre au jury d’évaluer votre culture générale, votre capacité d’analyse, votre esprit critique, votre sensibilité et votre ouverture d’esprit.

Voici quelques conseils pour réussir cette partie :

Préparez-vous en amont sur les grands thèmes sanitaires et sociaux qui peuvent être abordés lors de l’épreuve

Il peut s’agir par exemple : de la santé publique, de la prévention, de l’éducation, de la famille, de la parentalité, de la protection de l’enfance, de la lutte contre les discriminations, de l’insertion sociale, de la solidarité, du handicap, du vieillissement, de la dépendance…

Informez-vous sur l’actualité sanitaire et sociale, en utilisant diverses sources d’information

Exemples: journaux, magazines, sites internet, émissions télévisées, podcasts…

Veillez à choisir des sources fiables et variées, qui vous permettent d’avoir une vision globale et objective des sujets traités.

Prenez des notes, faites des fiches, résumez les informations essentielles.

Le jour de l’épreuve, prenez connaissance du sujet qui vous est proposé

Il peut s’agir d’un texte, d’une image, d’une vidéo ou d’une question. Lisez ou regardez attentivement le support qui vous est donné. Identifiez le thème principal et les sous-thèmes abordés. Repérez les mots-clés, les idées principales, les arguments ou les exemples utilisés.

Prenez quelques minutes pour réfléchir au sujet et organiser vos idées

Faites un plan détaillé qui comporte une introduction, un développement et une conclusion.

Dans l’introduction, présentez le sujet et annoncez le plan.

Dans le développement, exposez vos idées en les illustrant par des faits, des exemples, des chiffres ou des sources.

Dans la conclusion, résumez vos idées et donnez votre avis personnel sur le sujet.

Présentez votre exposé au jury en respectant le temps imparti (entre 5 et 10 minutes)

  • Parlez clairement, calmement et avec conviction.
  • Utilisez un vocabulaire adapté au sujet et au jury. Évitez le langage familier ou trop soutenu.
  • Soyez précis et cohérent dans vos propos.
  • Ne récitez pas votre exposé par cœur, mais essayez d’être naturel et spontané.

Répondez aux questions du jury en montrant votre intérêt et votre curiosité

  • Écoutez attentivement les questions posées.
  • Reformulez-les si besoin pour vérifier que vous avez bien compris.
  • Demandez des précisions si nécessaire.
  • Répondez avec pertinence et politesse.
  • Argumentez vos réponses en vous appuyant sur vos connaissances ou vos expériences.
  • Acceptez la contradiction ou le débat avec le jury.
  • Ne soyez pas agressif ou arrogant.

Les erreurs à éviter

Lors de l’épreuve orale du concours auxiliaire de puériculture, il y a certaines erreurs que vous devez absolument éviter si vous voulez convaincre le jury et obtenir une bonne note. Voici quelques exemples :

Arriver en retard ou mal préparé à l’épreuve orale

Cela donne une mauvaise impression au jury et témoigne d’un manque de sérieux et de respect.

  • Porter une tenue vestimentaire inadaptée, trop décontractée ou trop provocante

Cela montre un manque de professionnalisme et de savoir-être. Cela peut nuire à votre crédibilité et à votre image.

  • Être trop timide, trop stressé ou trop bavard lors de l’épreuve orale
LIRE  Comment Préparer son Entretien d'Embauche chez SAUR France?

Cela peut vous empêcher de vous exprimer correctement, de développer vos idées ou de répondre aux questions du jury. Essayez de trouver un juste milieu entre la confiance en soi et la modestie.

  • Mentir, inventer ou exagérer lors de votre présentation ou de votre exposé

Cela peut se retourner contre vous si le jury vous pose des questions précises ou vérifie vos informations. Soyez honnête, sincère et authentique dans vos propos.

  • Manquer de connaissances, de culture ou de curiosité sur le métier d’auxiliaire de puériculture, la formation ou l’actualité sanitaire et sociale

Cela peut vous faire perdre des points ou vous faire passer pour un candidat peu motivé ou peu intéressé. Préparez-vous en amont en vous documentant, en vous formant ou en vous informant sur ces sujets.

  • Être trop vague, trop général ou trop superficiel dans vos réponses

Cela peut vous faire passer pour un candidat qui n’a pas réfléchi au sujet, qui n’a pas d’opinion personnelle ou qui n’a pas d’arguments solides. Soyez précis, concret et pertinent dans vos propos.

  • Être trop fermé, trop dogmatique ou trop intolérant dans vos réponses

Cela peut vous faire passer pour un candidat qui n’a pas d’esprit critique, qui n’a pas d’ouverture d’esprit ou qui n’a pas de respect pour les autres. Soyez nuancé, tolérant et respectueux dans vos propos.

La section Foire aux questions (FAQ)

Pour compléter cet article, nous vous proposons une section Foire aux questions (FAQ) qui regroupe les questions les plus fréquentes que se posent les candidats au concours auxiliaire de puériculture. Nous espérons que ces questions et ces réponses vous aideront à mieux préparer votre épreuve orale.

Quels sont les critères d’évaluation du jury ?

Le jury évalue votre épreuve orale selon plusieurs critères, tels que :

  • La qualité de votre expression orale : clarté, fluidité, vocabulaire, syntaxe, prononciation…
  • La pertinence de votre présentation personnelle : parcours, projet professionnel, personnalité, qualités, compétences…
  • La pertinence de votre exposé sur le thème sanitaire ou social : analyse, argumentation, illustration, conclusion…
  • La pertinence de vos réponses aux questions du jury : écoute, reformulation, précision, politesse…
  • La motivation et l’intérêt pour le métier d’auxiliaire de puériculture : raisons du choix, missions attendues, valeurs partagées…
  • La connaissance du métier et de la formation d’auxiliaire de puériculture : rôle, fonctions, compétences, modalités…
  • La culture générale et l’actualité sanitaire et sociale : thèmes abordés, sources utilisées, opinions exprimées…

Quelle note faut-il obtenir pour réussir l’épreuve orale ?

L’épreuve orale est notée sur 20 points. Pour réussir cette épreuve, il faut obtenir au moins 10/20. Toutefois, il faut savoir que la note finale du concours est calculée en faisant la moyenne des notes obtenues à l’épreuve écrite et à l’épreuve orale. Il faut donc également avoir réussi l’épreuve écrite pour être admis à la formation d’auxiliaire de puériculture.

Comment gérer son stress lors de l’épreuve orale ?

Le stress est normal et même bénéfique lors d’un examen ou d’un concours. Il permet de se mobiliser et de se concentrer sur l’épreuve. Toutefois, il ne faut pas qu’il devienne trop envahissant ou paralysant. Voici quelques astuces pour gérer son stress lors de l’épreuve orale :

  • Préparez-vous bien en amont à l’épreuve orale. Révisez vos connaissances, entraînez-vous à vous présenter et à exposer un sujet devant un miroir ou devant des proches. Faites des fiches synthétiques avec les points clés à retenir.
  • Le jour J, arrivez en avance au lieu de l’épreuve. Repérez les lieux, les salles, les consignes. Détendez-vous en respirant profondément, en vous étirant, en vous hydratant. Évitez de discuter avec les autres candidats qui peuvent vous stresser ou vous déstabiliser.
  • Pendant l’épreuve, restez positif et confiant. Dites-vous que vous avez travaillé et que vous êtes capable de réussir. Souriez, regardez le jury dans les yeux, parlez calmement et distinctement. Ne vous laissez pas déconcentrer par les réactions du jury. Ne paniquez pas si vous ne savez pas répondre à une question. Dites-le simplement au jury et passez à la question suivante.
LIRE  Maîtriser l'Entretien chez ACTED: Questions Fréquentes et Stratégies Gagnantes

Quelles sont les questions types du jury ?

Il est impossible de prévoir à l’avance les questions que le jury va vous poser lors de l’épreuve orale. Toutefois, il existe des questions types qui reviennent souvent et auxquelles vous devez être prêt à répondre. Voici quelques exemples :

  • Pourquoi avez-vous choisi le métier d’auxiliaire de puériculture ?
  • Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?
  • Quelles sont les difficultés ou les contraintes de ce métier ?
  • Quelles sont les missions ou les activités d’un auxiliaire de puériculture ?
  • Qu’attendez-vous de la formation d’auxiliaire de puériculture ?
  • Comment comptez-vous concilier votre vie personnelle et votre vie professionnelle ?
  • Quel est le rôle de l’auxiliaire de puériculture au sein d’une équipe pluridisciplinaire ?
  • Comment réagiriez-vous face à une situation d’urgence, de conflit ou de maltraitance ?
  • Quel est votre avis sur le sujet que vous avez exposé ?
  • Quelles sont vos sources d’information sur l’actualité sanitaire et sociale ?

Conclusion

L’épreuve orale du concours auxiliaire de puériculture est une étape cruciale pour accéder à la formation et au métier d’auxiliaire de puériculture.

Elle permet au jury d’évaluer votre motivation, votre personnalité, votre culture générale et votre aptitude à exercer ce métier.

Pour réussir cette épreuve, vous devez vous préparer sérieusement, en travaillant sur votre présentation personnelle, votre exposé sur un thème sanitaire ou social et vos réponses aux questions du jury.

Vous devez également soigner votre communication verbale et non verbale, en adoptant une attitude positive, confiante et respectueuse.

Nous espérons que cet article vous a donné des conseils utiles pour réussir votre oral auxiliaire de puériculture.

Nous vous souhaitons bonne chance pour votre concours !

Suggestions de Lecture:

Retour en haut
Clicky